Yopougon : Guerre entre une église et des habitants d’un quartier

Une bataille oppose depuis plusieurs mois une église et des habitants d’un quartier de Yopougon.

Ces derniers accusent l’église de pollution sonore quand celle-ci clame la légalité de son installation. Depuis le début d’année, le conflit envenime la relation entre les deux parties.

Avec les mois qui passent le conflit s’est transformé en bras de fer. Les autorités municipales n’arrivent toujours pas à régler cette affaire qui prend des proportions inquiétantes. Tentons d’en savoir davantage sur ce bras de fer qui n’est pas inédit dans la commune.
La querelle qui oppose église et riverains du quartier de Selmer fait couler beaucoup de salive. Les populations et les internautes sont partagés entre sentiment religieux et légalité. Une bataille rangée s’est vite installée. Voyons à présent de quoi il retourne.

Eglise évangélique contre Riverains à Selmer

Depuis 2014, une église évangélique dénommée « Temple de la Grâce » mène un bras de fer avec les habitants du quartier Selmer. Les plus insistants sont ceux dont les habitations sont contiguës au bâtiment de l’église. C’est normalement que ceux-ci ont manifesté leur mécontentement quant au voisinage insoutenable. Ils accusent l’église de pollution sonore. « Quand la musique se mêle aux prêches, avec la sono qu’il y a, c’est extrêmement insoutenable » déclare un riverain. Un autre renchérit en ces termes : « Il est impossible de dormir et le drame c’est que les dirigeants (de l’église) n’écoutent personne ».

L’église n’entend pas bouger d’un pouce

Malgré les offensives des riverains pour alerter la mairie l’église continue ses activités. En début d’année, la mairie avait pourtant procédé à la saisie du matériel de l’église, mais celle-ci est revenue de plus bel. Contre vent et marée le Temple de la Grace continue ses cultes avec les décibels toujours aussi importants comme pour narguer les riverains. Après ces premières tentatives, la mairie est vite devenue silencieuse. Même son de cloche de la part de la brigade mondaine. Le Seigneur est en œuvre pour défendre sa maison, dira-t-on ! En tout cas les riverains ont décidé de manifester dans les jours à venir pour faire entendre leur voix face à l’impuissance des autorités.

Réactions des populations et des internautes

Les réactions sont diverses au sein de la population quant à ce bras de fer qui durent depuis plusieurs mois. Sur internet une partie de ceux-ci affirment que cette église doit être fermée car elle est inégalement implanté dans un quartier et trouble l’ordre public. Cependant d’autres estiment qu’on s’acharne sur les églises évangéliques alors que d’autres bâtiments comme les maquis font bien pire. « Demandez aussi au maquis d’arrêter de faire du bruit » réclame un internaute sur Koaci.com.
Cette nouvelle affaire d’église contre riverains n’est pas un cas isolé dans la plus grande commune d’Abidjan. Le bras de fer risque de se poursuivre encore longtemps car les forces en présence ne sont pas toujours connues. Si les habitants attendent la réaction des autorités municipales elles risquent de piétiner pour plusieurs mois voire plusieurs années. L’histoire des autres batailles qui sont restées sans issue conforte cette perspective. Cependant des représailles unilatérales des résidents risquent de créer un triste cas d’école qui peut contaminer d’autres esprits.

194 total views, 2 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Scandale.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !