Les industries minières ont versé à l’Etat burkinabè plus de 280 milliards FCFA en deux ans

Les industries minières ont versé à l’Etat du Burkina Faso plus de 280 milliards de francs CFA, au cours des deux dernières années, a-t-on appris auprès du secrétariat permanant de l’Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE) qui vient de rendre publics ses rapports de 2014 et 2015.

Les deux rapports renseignent que les industries minières installées au Burkina Faso ont payé à l’Etat Burkinabè, 138,714 milliards de F CFA en 2015 et 141,608 milliards de F CFA pour l’année 2014.

Les rapports de 2014 et 2015 de l’ITIE révèlent que durant les deux années, le pays a produit au total 35,81 tonnes d’or.

L’exercice de l’ITIE a consisté à collecter, rapprocher et compiler pour les années 2014 et 2015, les paiements versés à l’État et déclarés par les entreprises extractives détentrices de titres miniers au Burkina Faso ainsi que les recettes provenant de ces entreprises déclarées par l’État.

Le comité de pilotage de l’Initiative pour la transparence des industries extractives au Burkina Faso (ITIE-BF) a rendu publics les deux rapports, lors d’une conférence de presse animée, mardi, à Ouagadougou.

Le Burkina Faso connaît un boom minier ces dernières années. Les sociétés minières, à la faveur d’un code minier favorable à l’investissement, s’y sont installées aux côtés de plusieurs centaines de sites d’orpaillage.

De nos jours, l’on dénombre une dizaine de mines industrielles en production et beaucoup de permis de recherches octroyés.

Depuis 2009, l’or est devenu le premier produit d’exportation du Burkina Faso.

Source: TT/od/APA

6,539 total views, 18 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !