Anne désiree Ouloto, déjà parée au grand ménage en Côte d’Ivoire

Le ministre de la salubrité, de l’environnement et du développement durable Anne Désiree Ouloto est plus que jamais prête à exercer ses nouvelles fonctions et surtout à produire des résultats exceptionnels du point de vu de sa priorité à savoir : « sortir la côte d’ivoire de son état d’insalubrité avancé ».

Au vu du fort enthousiasme qu’elle manifeste dans le cadre de l’exercice de ses fonctions : la collaboratrice du chef de l’Etat n’as fait qu’empiler les réunions depuis celle de la prise de contacts, qui s’est tenue le 03 février 2017 à la Salle Javels de la Maison de l’Entreprise CGECI, avec ses collaborateurs, les Partenaires Techniques et Financiers, les acteurs des secteurs de la salubrité, de l’environnement et du développement durable.
Au cours de cette première grande réunion, la responsable du ministère de la salubrité, de l’environnement et du développement durable (MINSEDD) n’a pas manqué à appeler ses collaborateurs au travail et surtout à l’efficacité dans le travail pour des résultats remarquables.
Aussitôt cette réunion terminée, madame la ministre Anne Désiree Ouloto n’as pas attendu la semaine s’écoulée pour entamer une tournée sur deux jours auprès des différentes structure sous sa tutelle (l’ANASUR, le FFPSU, l’OIPR et l’ANDE) où elle a exigé de façon générale plus de performances de la part de ses derniers. Aussi elle a donnée respectivement à chaque structure une message : « En tant que premiers responsables de structures complémentaires, il faut être complices pour faire avancer le Ministère dans la lutte contre l’insalubrité. Tout doit changer. Nous avons tout ce qu’il faut pour que ça change. Soyez professionnels, rigoureux et respectueux des procédures et des cahiers de charges. Vous n’avez plus droit à l’erreur »
Quant à l’ANDE,  s’est adressée à son DG en ces termes : « Je souhaiterais que l’ANDE travaille par objectif. Les entreprises sont exigeantes et les populations attendent beaucoup de votre structure…J’ai entendu beaucoup de plaintes, mais je vous fais confiance. Mettons le compteur à zéro »
Enfin pour ce qui est de l’OIPR, les félicitations étaient à l’honneur. Mais madame la ministre a qu’à même laisser ce message au DG TONDOSSAMA ADAMA « Si vous avez hissé l’OIPR à un si haut niveau, c’est que vous n’avez plus droit à l’erreur. Si avant moi, vous avez glané tous ces lauriers, avec moi vous devriez en glaner 10 autres ».
Toujours dans le souci de pouvoir obtenir des résultats tangibles, madame Anne Désiree Ouloto à terminer sa tournée ce jeudi par une visite au siège de l’ARDCI, à Abidjan Cocody où elle plaide pour la mise en place « d’une plateforme de collaboration avec les premiers responsables des régions et des districts pour une lutte efficace et synchronisée contre l’incivisme et l’insécurité ».
A cet appel, la réponse du président de l’Assemblée des régions et districts de Côte d’Ivoire (ARDCI), Ahoussou-Kouadio Jeannot : « Nous sommes disposés à vous accompagner dans cette initiative qui participe à la création d’une nouvelle Côte d’Ivoire qui répond aux normes internationales de salubrité » laisse à penser que cette plateforme de collaboration demandée par la représentante du MINSEDD a vu le jour dès la formulation de la demande du ministre.

Ainsi cette plateforme de collaboration qui est née entre le MINSEDD et l’ARDCI est un grand pas dans la réalisation et le succès des différentes activités de salubrités qui seront organisées sur toute l’étendue du territoire national dont particulièrement l’opération « Grand ménage » qui sera lancée le 23 février à Abidjan.



6,528 total views, 67 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !