Procès des disparus de Novotel : voici la liste des dix accusés

Six ans après leur assassinat, la justice ivoirienne a enfin donné son feu vert pour le début du procès des quatre disparus de Novotel pendant la crise post-électorale ivoirienne. La liste des dix personnes figurant dans le box des accusés est enfin connue : des militaires et des civils.

Deuxième journée de procès ce mercredi 22 février 2017 pour les dix accusés dans l’affaire des disparus de Novotel le 04 avril 2011 pendant la crise post-électorale en Côte d’Ivoire. Après la suspension de la première audience qui a eu lieu mardi pour vice de procédure, les 10 personnes inculpées se retrouvent de nouveau à la barre ce mercredi pour répondre des accusations d’enlèvement et de meurtre portées contre eux. Si l’ex Général ivoirien Dogbo Blé Bruno, anciennement à la tête de la Garde Républicaine se présente comme le principal accusé dans cette affaire, plusieurs militaires et aussi des civils comparaissent également dans le cadre du procès des disparus de Novotel. Selon la liste qui nous est parvenue, 8 militaires et 2 civils seraient mis en cause dans l’assassinat de Frantz Di Rippel, Yves Lambellin, Chelliah Pandian et le béninois Raoul Cocou Adeossi.

Liste des accusés dans la disparition des quatre otages de Novotel

Les militaires inculpés dans l’affaire sont :
• Dogbo Blé Bruno, ex-général de l’armée ivoirienne déchu de son grade dans l’armée pendant le procès sur l’assassinat du Général Robert Gueï l’an dernier. Sous le régime du président Laurent Gbagbo, il était commandant de la Garde Républicaine.

• Colonel Aby Jean, déjà inculpé pour crimes dans le cadre dans le cadre de la crise post-électorale ivoirienne.

• Okrou Léopard, il était le chef des opérations à la Garde Républicaine, notamment pendant la crise de 2011 en Côte d’Ivoire

• Le Capitaine Osée Logue Louis

• Le soldat de rang Don Joël

• Le Sergent-chef Séri Joseph, sapeur-pompier militaire

• Sergent-chef Koffi Félix Houphouët

• Le sergent Zassou Koffi, transmetteur radio dans l’armée

Concernant les deux civils inculpés dans l’enlèvement et le meurtre des quatre disparus de Novotel, ils répondent aux noms de Guéhi Bléka Henri Joël et de Yoro Tapéko Max Landry. Pour l’heure les responsabilités des uns et des autres ne sont pas encore situées dans l’affaire, étant donné que les audiences ont démarré il y’a à peine 24 heures.
Le 04 avril 2011, Frantz Di Rippel (DG de Novotel), Yves Lambellin (homme d’affaires français), Chelliah Pandian (DG de Sania) et le béninois Raoul Cocou Adeossi ont été séquestrés au 7ème étage de l’Hôtel par un commando composé d’environ une dizaine d’hommes avant d’être conduit plus tard au Palais Présidentiel. Selon l’accusation, les quatre otages ont été torturés avant d’être exécutés par leurs détenteurs.

2,183 total views, 12 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !