Le procès des disparus de Novotel: Dogbo Blé à nouveau dans le box des accusés

Au plus fort de la crise post-électorale en Côte d’Ivoire, quatre personnes dont deux français ont été séquestrés au Novotel avant d’être torturés à mort par des forces fidèles à l’ancien. Le procès de ces quatre disparus s’ouvre ce mardi 21 février dans la capitale ivoirienne. A noter aussi la nouvelle comparution de Dogbo Blé dans cette affaire.

Le procès des disparus de Novotel, à savoir les quatre personnes kidnappées pendant la crise post-électorale ivoirienne, s’ouvre ce mardi 21 février. Un soulagement pour les familles des victimes qui ont dû attendre six ans avant que la justice ivoirienne n’engage des poursuites contre des hommes proches à l’ex-président Laurent Gbagbo pour la séquestration et le meurtre de Chelliah Pandian, Yves Lambellin, Frantz Di Rippel et Raoul Cocou Adeossi. Les quatre disparus ont été kidnappés le 4 avril 2011 alors qu’ils se trouvaient au Novotel Hôtel d’Abidjan. Dans l’après-midi de cette journée marquée par d’intenses combats entre les forces fidèles à l’ancien régime et celles restées loyales au président Ouattara, un commando composé d’une dizaine d’hommes débarque soudainement dans l’établissement. Après avoir fouillé de fonds en comble les étages de l’Hôtel, les hommes en treillis réussissent à mettre la main sur Frantz Di Rippel (français), Yves Lambellin (français), Raoul Cocou (béninois) Adeossi et Chelliah Pandian (malaisien) au septième. C’est la dernière fois que les quatre hommes, embarqués pour le palais présidentiel qui était encore sous le contrôle des forces pro-Gbagbo, seront vus. Torturés par leurs bourreaux, les disparus de Novotel succomberont finalement à leurs blessures.

Qui sont les hommes impliqués dans l’enlèvement des disparus de Novotel?

Pour l’instant, l’identité des dix personnes responsables de l’enlèvement puis de la mort des quatre disparus de Novotel n’a pas encore été officiellement dévoilée. Mais selon les informations dont nous disposons, l’ancien Général Dogbo Blé Bruno de la garde Républicaine sera de nouveau à la barre dans ce procès qui s’ouvre aujourd’hui mardi. Déjà condamné dans le cadre de la crise post-électorale puis dans le procès sur l’assassinat du Général Robert Guéi, Dogbo Blé court de nouveau le risque d’écoper d’une troisième condamnation. Quant aux neuf autres personnes inculpées dans cette affaire de disparition, leur identité n’a pour l’instant pas encore été dévoilée officiellement. Seule certitude, les dix personnes jugées dans le cadre de ce procès sont tous des hommes restés fidèles à l’ancien chef d’Etat ivoirien actuellement à la Haye.
Les familles des victimes espèrent que ce procès apportera des éclaircissements à plusieurs questions restées sans réponses durant des années. A ce jour, seule la dépouille d’un des quatre disparus de Novotel a été retrouvée.

2,482 total views, 8 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !