Dernier sondage Fillon : une dégringolade annoncée ?

Le candidat de la droite François Fillon est en bien mauvaise posture dans les derniers sondages sur les intentions de vote. Après une nette remontée qui l’avait propulsée à la seconde place juste derrière Marine, l’ex-premier ministre a subitement dégringolé pour se retrouver à la troisième place.

Le dernier sondage sur les intentions de vote sont largement défavorables à Fillon. Le candidat de la droite s’est non seulement fait dépasser Emmanuel Macron mais a aussi vu l’écart entre lui et Marine augmenter. Crédité de 21% des intentions de vote au premier tour selon un nouveau sondage OpinionWay, l’ex-premier ministre a cédé sa place de second homme de l’élection à Macron depuis l’alliance conclue entre ce dernier et François Bayrou. Le candidat du mouvement En Marche devance ainsi François Fillon de 3 points avec un score de 24%, la candidate frontiste conservant toujours son avance avec 26% des intentions de vote au premier tour. L’étude menée par Kantar Sofres, publiée le dimanche révèle aussi le même schéma : le candidat de la droite tombe à 20%, Macron bondit à 25% et Marine Le Pen confirme son statut de favorite avec 27% des intentions de vote. Pour certains, cette dégringolade de l’ex-premier ministre n’est pas le fait du hasard.

Les résultats du nouveau sondage sur Fillon étaient-ils prévisibles ?

Pour une partie de la classe politique française, la dégringolade du candidat de la Droite dans les sondages n’était qu’une question de temps. Depuis la révélation au grand jour de l’affaire Penelope, la campagne de l’ancien premier ministre a été essentiellement marquée par des turbulences suite aux soupçons qui pèsent sur lui dans cette affaire de présumés emplois fictifs. Profitant d’une chute de Macron dans les sondages, Fillon s’était temporairement repositionné comme le concurrent direct de Marine Le Pen au premier tour, avant que les nouvelles enquêtes parues dimanches ne viennent confirmer sa dégringolade. Il faut également ajouter que le ralliement de Bayrou à Macron est aussi l’une des principales raisons pour lesquelles le candidat de la droite se retrouve en mauvaise posture, une position défavorable qui apparemment ne semble pas trop l’inquiéter.

Malgré la dégringolade, rien n’est encore perdu

A 54 jours de l’élection présidentielle, rien n’est encore perdu selon l’entourage de l’ancien premier ministre, car « une campagne, ça se gagne dans les dernières semaines, les derniers jours », révèle l’un des proches de Fillon. Malgré la tempête qui secoue actuellement la campagne de l’ancien premier, son entourage reste on ne plus optimiste quant à un revirement de situation dans les dernières minutes. Aussi faut-il rappeler que les derniers sondages confirment une victoire au second tour de Fillon (58%) face à Marine (42%), donc raison de plus pour croire que rien n’est encore gagné ni perdu d’avance.

5,375 total views, 24 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !