Programme Macron sur la retraite : une continuité des mesures de gauche?

Comme annoncé, le candidat Macron a exposé jeudi les grandes lignes du programme qu’il souhaite mettre en place une fois qu’il serait élu. Sur le régime des retraites, le candidat du mouvement En Marche propose une série de mesures qui s’apparenteraient à une continuité des ambitions portées par le parti socialiste.

Le programme de Macron sur la retraite a été connu le jeudi 02 mars lorsque le candidat du mouvement En Marche a dévoilé les grandes lignes de son ‘‘projet présidentiel’’ depuis son QG de campagne. Actuellement au coude-à-coude avec Marine Le Pen, l’ex-ministre de l’économie renforce plus que jamais son statut de second homme grâce à son programme ficelé autour de ‘‘six gros chantiers’’. Très attendu sur le terrain de la retraite, le candidat du mouvement En Marche a énuméré une liste de propositions censées rétablir l’équilibre entre les différents régimes de pension (publics et privés). Pour certains, les mesures proposées par Macron vont dans le sens d’une continuité avec la politique menée par la gauche, alors que sa candidature avait été mue par une volonté de rompre avec la gauche. Pour en avoir le cœur net, scrutons de plus près le programme de Macron sur les régimes de retraite.

Macron veut mettre fin aux régimes de retraites spéciaux, instaurer un régime plus équitable

Dans son programme, le candidat du mouvement En Marche souhaite mettre fin à un système de pension vieux de plusieurs décennies. L’ancien ministre de l’économie projette de mettre un terme aux régimes de retraites spéciaux, un terrain sur lequel Alain Juppé avait buté en 1995. Pour établir un équilibre ‘‘entre fonctionnaires et salariés du privé’’ au niveau des pensions, Macron veut instaurer le principe de la ‘‘cotisation’’ unique : « 1 euros versé en cotisation ouvrira droit aux mêmes droits, quels que soient votre secteur, votre catégorie ou votre statut. », révèle l’ancien ministre dans son programme. Aller vers « un système de retraite universel », tel est le projet nourri par le candidat du Mouvement En Marche durant son quinquennat s’il venait à être élu à président de la République en France.
En revanche, le candidat du mouvement En Marche ne prévoit pas une baisse de l’âge de départ à la retraite, garantit toujours un départ à l’âge de 62 ans après 42 ans de cotisation. Toutefois, Macron insiste dans son programme sur sa nécessité de ‘‘pouvoir moduler selon les individus et les situations.’’, souligne l’Obs.
Mythe ou réalité, le candidat du Mouvement En Marche promet en tout cas d’ouvrir des discussions avec l’ensemble des partenaires sociaux pour la mise en place d’un ‘‘système de retraite universel’’ où les règles ‘‘seront les mêmes pour tous les régimes’’.

3,081 total views, 10 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !