Procès Laurent Gbagbo: le conseil disqualifié ‘‘a joué un rôle très important dans l’accusation’’

L’audience du procès de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé a été écourtée lundi sur décision du juge Cuno Tarfusser, le président de la CPI. Cette décision de suspendre l’audience et de la reporter au mercredi 8 mars fait suite à la disqualification du conseil des témoins P10 et P11, un avocat qui aurait ‘‘joué un rôle très important auprès de l’équipe d’accusation’’.

L’audience de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé a été suspendue puis reportée au mercredi après l’éviction de Me Fabien Raymondo, le conseil des témoins P10 et P11 du procès. Suite à une requête portée par la défense de l’ancien chef d’Etat ivoirien et du leader des jeunes patriotes, l’accusation a été sommée par le juge président de la CPI de fournir un nouveau conseil avant de poursuivre les audiences : « la déposition du témoin P11 est reportée au mercredi 08 mars, et ce, afin de permettre au nouveau conseil (de l’accusation, ndlr) de se familiariser avec à la procédure et a procès. ». Me Fabien Raymondo de l’accusation quitte donc le procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, substitué par un nouveau conseil.
Evoquant les raisons qui l’ont poussé à demander la disqualification du conseil de l’accusation, Me Alexander Knoops, l’avocat de l’ancien ministre de la jeunesse, a soutenu que Me Fabien Raymondo ‘‘ a joué un rôle très important auprès de l’équipe de l’accusation. Il leur a conseillé certaines choses à propos de certains dossiers pertinents. De ce fait, ni l’accusation, ni la chambre, ni même la défense ne peut exclure que ce conseil pourrait avoir une idée biaisée dès le départ en ce qui concerne les conseils qu’il va donner. Il pourrait très bien influencer le témoin’’. Afin d’éviter un ‘‘conflit d’intérêt’’ dans cette affaire, Cuno Tarfusser, en sa qualité de juge président de la CPI, a décidé de donner gain de cause à la défense de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, tous deux jugés dans le cadre de la crise post-électorale ivoirienne.
De ce fait, la Cour a donc décidé d’accorder une journée au nouveau conseil des témoins P10 et P11 afin que celui puisse s’informer de la procédure en cours pour mener à bien sa mission.

La disqualification de Me Fabien Raymondo, un coup dur pour l’accusation ?

La substitution du conseil est bel et bien un véritable coup dur pour l’accusation, étant donné que les témoignages de P10 et P11 ont été annoncés comme « pertinents et importants ». En revanche, difficile de savoir si cette petite victoire de la défense de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé sera assez suffisante pour inverser la tendance dans ce procès, comme l’espèrent bien les partisans de l’ancien président ivoirien.

10,350 total views, 42 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !