Journée internationale de la femme 2017 en Côte d’Ivoire: quel statut au sein de la société ivoirienne?

Ce mercredi 08 mars 2017 sera célébré la journée internationale de la femme dans plusieurs pays du monde dont la Côte d’Ivoire. Une occasion donc de revenir sur le statut qu’occupe le sexe féminin au sein d’une société ivoirienne en route pour l’émergence.

A l’instar de plusieurs pays, la Côte d’Ivoire célèbre ce mercredi 08 mars 2017 la journée internationale de la femme. Le gouvernement ivoirien a décidé de placer cette édition sous le thème de « l’autonomisation économique de la femme pour une Côte d’Ivoire plus juste et plus équitable », une manière de rendre hommage à toutes ces braves dames qui bataillent quotidiennement pour leur indépendance économique. Mais en dépit de leur détermination à s’émanciper financièrement, il faut noter que très peu de femmes parviennent à gravir les marches de l’échelon et rivaliser les postes de haute responsabilité avec les hommes. A l’occasion de la célébration de cette journée consacrée à la gente féminine, notre rédaction s’est penchée sur le statut des dames au sein de la société ivoirienne. Avec l’arrivée du nouveau régime qui fait de l’émancipation féminine une de ses priorités, il y’a de quoi se demander si le rang de la femme a-t-il évolué en Côte d’Ivoire.

Le gouvernement ivoirien est loin d’être un exemple dans la parité des genres

En dépit des nombreux remaniements ministériels qui ont été opérés en Côte d’Ivoire sous l’arrivée du président Alassane Ouattara, parlons cette journée de la femme en Afrique et nous constatons que très peu de femmes ont réussi à intégrer le gouvernement. Pourtant citées en exemple dans la bonne gouvernance, elles sont très peu à avoir occupé des postes ministériels sous l’actuel régime. En 2012, elles étaient seulement 9 femmes à figurer dans une équipe gouvernementale qui était composée de 25 ministres. On s’attendait à une évolution 5 ans après mais force est de constater que le gouvernement ivoirien a retiré sa confiance aux femmes. Dans le nouveau gouvernement ivoirien qui a été formé janvier 2017, elles ne sont désormais plus que 6 six femmes dans l’équipe gouvernementale, alors que celle-ci est désormais composée de 28 ministres.
Et le parlement ivoirien ne fait pas mieux. Si elles étaient en 25 élues à l’Assemblée Nationale en 2012, ce nombre n’aurait pas évolué, sinon que très peu en 2017. Selon des chiffres qui restent à confirmer, le nombre de femmes parlementaires en Côte d’Ivoire n’est pas supérieur à 30 élues.

Une journée d’interrogation sur l’accès des femmes au crédit bancaire en Côte d’Ivoire

Ce 08 mars est également une occasion de faire le point sur une difficulté quotidienne des femmes en Côte d’Ivoire : l’accès au prêt bancaire. De nombreuses femmes désireuses d’entreprendre et se mettre à leur propre compte sont contraintes de renoncer à leur projet, faute de financement. La confiance des banques à l’égard des dames reste encore très faible en Côte d’Ivoire, contrairement aux hommes. A défaut de bénéficier d’un appui de la banque, les femmes se tournent de plus en plus vers les institutions de microfinance. Mais le problème est loin d’être résolu puisque les prêts octroyés par les institutions de microcrédit sont souvent limités et les taux de remboursement souvent élevés.
A l’occasion de cette journée internationale de la femme, le gouvernement ivoirien devrait réellement se penser sur le statut du sexe féminin au sein de notre société, d’autant plus qu’elles sont considérées comme des exemples de bonne gouvernance et peuvent être des atouts majeurs dans la lutte contre la corruption à grande échelle.

Journée de la Femme en Afrique en ce 8 Mars 2017 : Quand pensent les femmes et les hommes en Côte d’Ivoire ?


Ce matin dans le quartier du plateau à Abidjan.

2,604 total views, 20 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !