Début du remboursement des souscripteurs agrobusiness en Côte d’Ivoire: les dessous d’un paiement controversé

Les souscripteurs à l’agrobusiness entrent en possession de leurs dus à partir du mercredi 15 mars 2017. Selon un premier recensement effectué par le trésor, 65.206 personnes devront être remboursées par l’Etat, une opération de paiement controversée qui suscite beaucoup plus d’inquiétude que d’assurance.

Le remboursement des souscripteurs à l’agrobusiness en Côte d’Ivoire, une opération effectuée par voie bancaire, démarre officiellement le mercredi 15 mars 2017 sur toute l’étendue du territoire national. Sur les 36.699 personnes attendues au départ par le gouvernement, la liste des souscripteurs à rembourser s’est considérablement rallongée pour s’établir désormais à 65.206 personnes. La question est de savoir combien chaque souscripteur pourrait toucher à l’issue de cette opération de remboursement qui débute le 15 mars : « j’avoue que je m’attends au pire dans cette affaire car pour moi l’Etat ne devrait pas se charger de conduire cette opération. Personnellement, je ne sais pas combien je vais récupérer mais vu la tournure des événements, je m’attends à perdre la moitié de mon argent investi », nous confie un souscripteur qui a requis l’anonymat. Comme lui, de nombreuses personnes craignent de perdre beaucoup d’argent dans cette affaire, car le paiement qui « se fera exclusivement par les banques » nourrit beaucoup de controverses.

Combien de souscripteurs agrobusiness à rembourser finalement ?

Les chiffres transmis par le trésor au gouvernement ivoirien à l’issue du recensement font état de 65.206 souscripteurs agrobusiness à rembourser en Côte d’Ivoire. Selon les estimations de départ, 36.699 personnes étaient concernés par cette opération de remboursement après ma fermeture des 28 sociétés épinglées pour fraude et blanchiment d’argent. A ce jour, nul ne sait comment l’Etat ivoirien s’est retrouvé avec une liste de 65.000 investisseurs à rembourser. Pour certains souscripteurs, les directeurs des sociétés agrobusiness devraient être associés à cette opération, d’autant plus que ces derniers sont les détenteurs des vraies listes. Si le paiement s’effectue sur la base des 65.206 souscripteurs enregistrés, alors les investisseurs sont assurés de perdre une bonne partie de leurs gains, d’autant plus que le porte-parole du gouvernement a récemment porté à la connaissance des concernés que les remboursements se feront sur la base « du capital investi par chaque souscripteur selon les ressources disponibles sur les comptes bancaires des sociétés. ». En clair, chaque investisseur sera payé en fonction du montant disponible sur le compte de la société à laquelle il est lié. Mais le problème qui demeure actuellement, nul ne sait, en dehors du gouvernement ivoirien, combien détiennent sur leur compte chacune des sociétés accusées de fraude. Selon certains chiffres, ce montant serait estimé à 22,7 milliards de francs Cfa, c’est-à-dire 3 fois moins que les investissements globaux qui s’élèvent à 66 milliards de FCFA. Si on sait déjà comment se déroulera le remboursement des souscripteurs à l’agrobusiness en Côte d’Ivoire, l’on ignore en revanche combien chacun touchera en fonction du solde disponible.

11,247 total views, 42 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !