Affrontements à Azaguié : le député Alain Ekissi blessé par balles et transféré d’urgence à Abidjan

Les affrontements qui ont eu lieu à Azaguié dans la journée de lundi ont pris une proportion bien plus importante qu’on ne le croyait. Dans la bagarre qui a opposé les abbey et malinké hier, plusieurs personnes ont été blessées dont le député Alain Ekissi qui a été transféré d’urgence à Abidjan.

Les affrontements interethniques qui ont secoué la localité d’Azaguié font actuellement la une de la presse ivoirienne. Parti d’une simple querelle entre femmes abbey et malinké, les choses ont très vite dégénéré avec l’arrivée des hommes au corridor de la localité. Si les autorités administratives, appuyées par la chefferie traditionnelle ont tenté une médiation pour ramener le calme, tout semble indiquer que la tension est toujours vive ce mardi 14 mars à Azaguié entre les deux clans ethniques en conflit. Dans la foulée des affrontements qui ont fait de nombreux blessés dont une jeune fille abbey qui a perdu son œil gauche, le député de la localité, Alain Ekissi, a lui aussi été blessé au dos et à la tête, selon un communiqué officiel transmis par le Lider :

« Monsieur Alain Ekissi, député LIDER de l’Agneby Tiassa, vient d’être blessé à la tête et au dos par des balles tirées par des gens embusqués qui venaient de mettre le feu à la maison de son voisin à Azaguié Ahoua. LIDER déplore vivement cette attaque contre l’élu de la nation, lui exprime son soutien le plus entier et lui souhaite un prompt rétablissement. Alain Ekissi s’est investi sans relâche depuis plusieurs semaines pour ramener l’accalmie à Azaguié, déchirée par des antagonismes entre les populations Abbey et Dioula, qui ont causé plusieurs morts depuis le début de l’année. Dans la journée, des affrontements et chasses à l’homme ont été observés, qui ont fait au moins un mort. LIDER exprime une fois encore sa compassion aux familles endeuillées et aux blessés et appelle les populations au calme et à la raison. LIDER encourage les autorités à intervenir énergiquement pour que l’ordre public soit rétabli et que les auteurs de ces meurtres et attaques soient arrêtés, poursuivis et condamnés, comme cela doit être le cas dans un état de droit. À l’heure où nous écrivons ces lignes, l’ambulance du Samu emmène Alain Ekissi à l’hôpital à Abidjan. », a fait savoir Mme Monique Gbekia, la déléguée générale de Liberté et Démocratie pour la République (LIDER).

Le lourd bilan des affrontements à Azaguié

La bagarre qui a opposé les populations abbey et malinké à Azaguié a non seulement fait de nombreux blessés mais aussi provoqué la mort d’une personne, tout comme c’était le cas en janvier dernier. Plusieurs commerces ont été également saccagés et de nombreux biens matériels partis en fumée pendant ce lundi noir à Azaguié.

2,391 total views, 20 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !