Affrontements à Azaguié – Côte d’Ivoire: voici les raisons de la bagarre abbey malinké

Journée mouvementée ce lundi 13 mars à Azaguié, plus précisément dans le quartier de Ahoua. Des affrontements ont à nouveau eu lieu ce matin entre populations malinké et abbey. Si au départ les raisons de la bagarre étaient inconnues, on en sait désormais un peu plus sur les motifs de ce nouveau drame en Côte d’Ivoire.

Des affrontements ont eu lieu à nouveau ce 13 mars 2017 à Azaguié entre populations abbey et malinké. Dans la matinée de ce lundi, une grosse bagarre a éclaté entre les jeunes de la localité à Ahoua, faisant deux blessés selon les nouvelles informations que nous avons reçues il y’a quelques instants. Si l’origine des tensions était au départ ignorées, on connaît désormais les principales raisons qui ont causé la perte de l’œil d’une jeune fille ce matin dans la localité. Selon les informations en notre possession, tout serait partie d’un malentendu entre des commerçantes. Les femmes abbey ont formellement interdit aux vendeuses malinkés de s’installer au corridor d’Azaguié pour commercialiser leurs produits. Cette interdiction à priori sans fondements a suscité aussitôt la grosse colère des jeunes Malinké, qui, une fois informés de la nouvelle loi édictée par les femmes abbey, ont aussitôt fait une descente sur les lieux. A en juger par les informations dont nous disposons, la bagarre aurait fait seulement deux blessés, mais assez pour pouvoir paralyser une bonne partie des activités à Azaguié ce lundi.

Médiation des autorités de la localité pour ramener le calme à Ahoua

Aussitôt informés de la résurgence des tensions entre populations abbey et malinké, la réaction des autorités ne s’est pas fait attendre. Il aura fallu l’intervention de la chefferie traditionnelle, appuyée par les autorités préfectorales pour ramener le calme à Azaguié ce lundi. Mais cette accalmie n’est que temporaire car le véritable fonds du problème n’a pas encore été abordé, raison pour laquelle on assiste à des bagarres récurrentes entre malinké et abbey dans la localité d’Azaguié. Cultiver l’entente entre les deux ethnies qui peuplent la localité, tel est le long chantier auquel doivent s’attaquer les élus.

Le 18 janvier dernier, alors que la Côte d’était secouée par une série de protestations militaires, des affrontements avaient opposé les jeunes abbey et malinké vivant dans la localité d’Azaguié. Ces tensions avaient causé la mort d’une personne et fait près de huit blessés. Et selon plusieurs habitants de la localité, il existerait des liens entre la bagarre de janvier et celle qui s’est déroulée ce lundi. Il serait donc temps pour les autorités de prendre le taureau par les cornes et mettre définitivement un terme aux conflits ethniques qui empoisonnent les rapports sociaux entre ces deux ethnies condamnées à vivre ensemble.

3,354 total views, 10 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !