Bilan des affrontements à Azaguié : 1 mort, 6 gendarmes blessés, de nombreuses personnes tailladées

La tension a baissé d’un cran à Azaguié ce mardi, après les nouveaux affrontements intercommunautaires qui ont éclaté hier lundi. Le bilan du conflit qui oppose populations abbey et malinké semble plus lourd qu’on ne l’imaginait.

Le bilan provisoire des affrontements entre abbey et malinké à Azaguié fait état de dizaines de blessés parmi lesquels de nombreuses femmes. Malgré le calme apparent qui règne présentement, il y’a encore de l’électricité dans l’air à Azaguié secoué depuis maintenant 24 heures par des conflits ethniques partis d’une simple querelle entre femmes. Selon les témoignages que nous avons reçus, les femmes abbey avaient strictement interdits aux femmes malinkés communément appelées dioula de s’installer au niveau du corridor pour vendre. Les hommes malinké, ayant été informés de cette situation, ont aussitôt fait une descente musclée sur les lieux pour remettre les pendules à l’heure. Au départ, ils étaient environ une cinquantaine de jeunes, munis d’armes blanches. C’est de là qu’on assistera à un véritable bain de sang sur les lieux, dans le quartier de Ahoua en proie aux affrontements entre jeunes abbey et malinkés. Les femmes ne seront pas épargnées dans cette bagarre, encore moins le député d’Azaguié, l’honorable Alain Ekissi. Même certains éléments des forces de l’ordre, en l’occurrence de la gendarmerie nationale, seront pris à partie dans cette bagarre inter-communautaire.

Ce qu’il faut savoir du bilan provisoire des affrontements à Azaguié

Il est encore trop pour estimer l’ampleur des dégâts mais les premières estimations portent à croire que le bilan de ces affrontements à Azaguié a été très lourd. Pour l’instant, une personne a été tuée dans ces violences interethniques, et plusieurs femmes, des vendeuses pour la plupart, ont été blessées à la machette. Pire, une jeune femme abbey a perdu son œil gauche qui a été crevé pendant les affrontements. Du côté des hommes, on dénombre également de nombreux blessés mais difficile de donner un chiffre exact pour le moment. Mais nous savons de source officiellement que le parlementaire Alain Ekissi, député de la circonscription d’Azaguié a reçu plus balles au dos et a aussi été blessé à la tête. Il a été évacué d’urgence au SAMU d’Abidjan afin de recevoir les soins adéquats. Du côté des forces, on dénombre six gendarmes blessés dont l’un d’eux, touché grièvement a été évacué sur Abidjan. Les dégâts matériels sont tous aussi importants car plusieurs commerces ont été saccagés.
Actuellement, un calme précaire règne dans la localité d’Azaguié depuis le déploiement de plusieurs éléments de la CRS. Les barricades qui avaient été dressées ont été levées et les forces de l’ordre patrouillent actuellement dans les rues de la localité pour veiller à la sécurité des personnes et des biens.

10,491 total views, 34 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !