Paludisme vaccin : un nouveau résultat efficace contre la malaria

Nouvelle lueur d’espoir dans la fabrication de vaccin efficace contre le paludisme. Des essais cliniques récemment effectués au Mali et en Allemagne ont prouvé l’efficacité d’un tout nouveau traitement contre la malaria, une maladie qui fait chaque année des centaines de milliers de morts à travers le monde.

Un nouveau vaccin contre le paludisme pourrait très bientôt voir le jour, si l’on en croit les résultats de deux essais cliniques réalisés le mois dernier sur plusieurs malades en Afrique et sur le continent européen. Le laboratoire américain SANARIA qui développe actuellement ce nouveau remède s’est dit satisfait ‘‘des résultats encourageants » des tests expérimentaux effectués en Allemagne et au Mali. Le PfSPZ pourrait bien être la solution recherchée depuis des décennies par les chercheurs, mais il ne faut pas créer victoire si vite, car ‘‘d’autres recherches sont nécessaires pour déterminer si le vaccin pourrait être efficace dans le cadre d’une stratégie de vaccination de masse contre le paludisme ». Aussi, il s’agit du premier vaccin réellement test effectué sur des patients malades, car en 2013, le laboratoire américain SANARIA avait aussi effectué des tests, mais sur des individus en bonne santé. En attendant d’être fixé, revenons sur les tests effectués au Mali en Allemagne dont les résultats ont été publiés le mois dernier.

Le test du vaccin PfSPZ au Mali

88 personnes adultes issues d’une zone rurale du Mali se sont portées volontaires à l’essai clinique. Cette expérience consistait à injecter dans l’organisme des volontaires le Plasmodium falciparum, l’un des parasites responsables de la malaria. Six mois après l’injection du parasite, 93% des 88 personnes sélectionnées ont été au moins une fois en moyenne infectées par le parasite. Cette proportion était moins importante chez les personnes qui ont reçu le vaccin expérimental contre le paludisme (seulement 66%). Une autre bonne nouvelle dans la recherche de vaccin contre la malaria, le PfSPZ présente « le niveau le plus élevé de protection jamais vu pour un vaccin contre le paludisme », a expliqué à l’AFP Stepen Hoffman, le fondateur du laboratoire Sanaria. Les nouvelles sont donc encourageantes pour le test réalisé au Mali, qu’en est-il des expériences effectuées en Allemagne ?

Satisfecit des chercheurs en Allemagne également

En Allemagne, le test du nouveau vaccin a porté sur 35 individus en partenariat avec un institut de recherche de Tübingen. Cette fois, les individus ont d’abord chacun trois doses du vaccin expérimental avant qu’on ne leur injecte le Plasmodium falciparum. A en croire le résultat du test, le niveau de protection était élevé chez 5 personnes sur 8 chez les individus qui ont reçu la même quantité de PfSPZ.

Il y’a donc toutes les raisons de croire qu’enfin un vaccin contre le paludisme pourrait voir le jour bientôt, pour inverser la tendance dans la lutte contre la malaria. Chaque année, cette maladie est responsable de la mort d’environ 400.000 personnes au monde selon les statistiques de l’organisation mondiale de la Santé. L’Afrique subsaharienne reste encore à ce jour la zone la plus touchée et la plus exposée. Les moyens de protection auxquels recours régulièrement les populations africaines sont autres les moustiquaires imprégnés. Mais certaines zones reculées ont encore du mal à avoir accès à ce kit de prévention contre le paludisme.

3,018 total views, 22 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !