Hépatite C : les nouveaux traitements

Il existe sur le marché de nombreux traitements capables de guérir les malades du virus de l’hépatite C. Mais certains médicaments ont été jetés aux oubliettes par les patients en raison des mauvais souvenirs qu’ils gardent des effets secondaires. Pour tout patient, il est donc nécessaire de connaître ces nouveaux remèdes qui traitent efficacement le VHC.

Selon un rapport de l’OMS datant de 2016, le virus de l’Hépatite C cause chaque année la mort de 700.000 personnes au monde, et ce, malgré le foisonnement des traitements sur le marché. Guérir du VHC devient de moins en moins pénible pour les patients de nos jours. Non seulement les nouveaux traitements qui voient le jour sont de plus en plus efficaces (une guérison au bout de 12 semaines la plupart du temps), mais par-dessus tout, ils entraînent moins d’effets secondaires. Mais ces remèdes coûtent toujours aussi chers sur le marché de l’industrie pharmaceutique, même si certains laboratoires consentent à faire quelques réductions pour rendre leur traitement accessible au plus grand nombre de malade. Et le constat reste toujours amer malgré la disponibilité de nouveaux médicaments. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, « 130 à 150 millions d’individus sont porteurs chronique de l’hépatite C. ». En attendant qu’un vaccin à titre préventif voit le jour, voici une liste des nouveaux traitements susceptibles de guérir à 90% les patients, et dans certains cas réduire le risque d’exposition au cancer du foie.

Epclusa

C’est le 11 juillet dernier que ce tout nouveau traitement contre le virus de l’hépatite C a été approuvé par les autorités sanitaires canadiennes. Conçu par le laboratoire pharmaceutique Gilead Science, Epclusa est un mélange de velpatasvir (100 mg) et de sofosbuvir (400 mg). Lors des essais cliniques qui avaient été effectués sur des patients, les effets secondaires causés par le traitement Epclusa étaient relativement moins importants : les patients manifestaient quelques signes de fatigue, des maux tête et avaient aussi souvent quelques nausées. Ce traitement dure en principe 12 semaines et promet des chances de guérison supérieures à 90%, ce qui est très rare avec certains médicaments. Mais il faut dépenser une petite fortune avant d’avoir accès à ce traitement. Epclusa est commercialisé au Canada au prix de 60.000 dollars canadiens.

Holkira Pak

Holkira Pak est un traitement contre le VHC qui résulte de la combinaison de trois médicaments : le paritaprévir, le ritonavir et l’ombitasvir. Tout comme le traitement Epclusa, il présente aussi très peu d’effets secondaires. Holkira Pak est l’un des plus efficaces médicaments antirétroviraux que l’on puisse trouver sur le marché actuellement. Dans certains cas, il peut arriver que le traitement Holkira Pak s’accompagne de la ribavirine, bien entendu selon les recommandations de votre médecin. En général, le traitement peut durer 12 semaines, mais il arrive des cas où il peut s’étendre à 24 semaines, plus particulièrement pour les personnes infectées du génotype 1a de l’hépatite C. Quotidiennement, patient est soumis à la prise de 4 comprimés avec Holkira Pak, trois prises le matin et une prise le soir.
Le daclatasvir, le Viekirax et Exviera sont autant de médicaments auxquels vous pouvez avoir recours.

2,884 total views, 10 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !