Sondages présidentielle 2017: Fillon donné favori au premier tour

Fillon ou Macron, comme nous explique l'excellent magazine
Fillon ou Macron, comme nous explique l'excellent magazine "LePoint", un seul des deux pourra être président.

Alors qu’il était au plus bas dans les sondages sur les intentions de vote au premier tour, François Fillon se repositionne dans la course à la présidentielle française, si l’on en croit les résultats de l’étude réalisée par Brand Analytics. Selon ce cabinet d’analyse, le candidat LR est crédité de 23,6% des intentions de vote, ce qui le fait de lui le grand favori du scrutin devant Macron et Marine.

François Fillon passe devant Macron et Marine Le Pen dans les sondages sur les intentions de vote au premier tour, du moins selon les résultats de l’étude menée par Brand Analytics. Selon ce cabinet d’analyse, l’ancien locataire de Matignon sous l’ère Sarkozy est le premier homme du scrutin présidentiel avec 23,6% des intentions de vote au premier tour. Il est suivi de près par Emmanuel Macron, le candidat d’En Marche qui récolte 23,1% des intentions de vote, et la candidate frontiste se trouve désormais reléguée à la troisième position avec seulement 20,9% des intentions de vote. Grâce à une montée spectaculaire, Jean-Luc Mélenchon se hisse désormais en quatrième position du tableau avec 13,5%, devant Benoît Hamon le candidat socialiste qui chute désormais à 11,9% des intentions de vote. Ce sondage de la présidentielle réalisé par le cabinet Brand Analytics a alimenté les débats ces derniers jours, d’autant plus que la majorité des sondages réalisés pendant la campagne classent toujours Fillon comme le troisième homme du scrutin présidentiel. Chez OpinionWay, Ispos ou l’institut Ifop, le candidat LR est toujours classé 3ème, ce qui remet quelque peu en cause les résultats du sondage réalisé par Brand Analytics. Cela n’empêche que tous les scénarios sont possibles dans cette bataille pour l’Elysée en 2017 , un scrutin à l’issue encore incertaine. Donc une possible résurrection de l’ancien premier ministre n’est pas à exclure du champ des possibilités.

Le sondage Brand Analytics reflète-t-il la réalité cachée de la présidentielle ?

Alors qu’il était bien lancé dans la course à l’Elysée, François Fillon a connu la descente aux enfers en février dernier avec les révélations du Canard Enchaîné dans l’affaire des emplois fictifs. Le navire Fillon a brusquement fait naufrage lors de la mise en examen au mois de mars du candidat dans l’affaire Penelope. Bien que plusieurs partisans de droite l’avaient appelé à retirer sa candidature, François Fillon a, lui décidé d’aller jusqu’au bout du chemin, quand bien même les sondages sur les intentions de vote lui étaient de plus en plus défavorables. Au regard des nombreux obstacles auxquels il fait face depuis plusieurs semaines, l’on pourrait naturellement nourrir quelques doutes sur les résultats du sondage réalisé par Brand Analytics sur la présidentielle française de 2017.
Mais il ne faut pas fier aux apparences, et c’est sans doute ce message que semble vouloir faire passer Brand Analytics avec le cas Fillon. A titre de rappel, Brand Analytics est l’un des rares cabinets d’analyse qui avaient prédit la victoire de Donald Trump l’année dernière face à Hillary Clinton, au moment où tous les sondages étaient favorables à la candidate démocrate. En gros, tout reste encore possible dans cette présidentielle car seul l’électorat français permettra véritablement de départager les 11 candidats à la succession de François Hollande.

4,635 total views, 8 views today


  

Haut

Hello !

Vous aimez Scandale.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !