Paludisme : un nouveau vaccin en phase de test

Un vaccin contre le paludisme en phase de test pourrait dans les année avenir soigner ces nourrissons.
Un vaccin contre le paludisme en phase de test pourrait dans les année avenir soigner ces nourrissons.

L’on ne saurait prédire avec exactitude en quelle le vaccin contre le paludisme sera disponible mais tout porte à croire que les recherches devraient bientôt porter leurs fruits. Des essais cliniques menés par un laboratoire américain ont donné des résultats très encourageants.

A ce jour, il n’existe toujours aucun vaccin contre le paludisme mais les recherches avancent à grands pas et devraient commencer à porter leurs fruits plutôt qu’on ne l’espérait. Pour lutter efficacement contre la forme la plus dangereuse de la malaria, le Plasmodium falciparum, le laboratoire de recherche américain Sanaria a récemment effectué une série de tests dont les résultats ont été plus que concluants. Les essais en question ont été menées en Afrique subsaharienne, l’une des zones les plus touchées, et dans un pays d’Europe. Sur le continent africain, c’est le Mali qui a été choisi pour ces essais cliniques aux résultats très prometteurs. Dans ce pays, 88 personnes ont été sélectionnées pour recevoir chacune une dose du Plasmodium falciparum. Au bout de six, les tests ont démontré que 93% des individus qui ont passé l’expérience ont été une fois en moyenne infectés par le Plasmodium falciparum. Mais la réactivité à la maladie était moins faible chez les personnes qui ont reçu le nouveau vaccin développé par Sanaria, le PfSPZ. Seulement 66% des individus ayant reçus des doses du Plasmodium falciparum ont manifesté les signes du paludisme. Les essais cliniques menés en Allemagne ont été également couronnés de succès, ce qui laisse supposer qu’un nouveau vaccin pourrait voir le jour dans les années à venir, mais quand ?
Impossible de répondre actuellement à cette question puisque les chercheurs sont encore un peu sceptiques sur l’efficacité du vaccin développé par Sanaria : « d’autres recherches sont nécessaires pour déterminer si le vaccin pourrait être efficace dans le cadre d’une stratégie de vaccination de masse contre le paludisme ». Mais l’optimisme demeure toutefois dans les esprits car le nouveau vaccin développé par Sanaria présente « le niveau le plus élevé de protection jamais vu pour un vaccin contre le paludisme », a confié Stephen Hoffman à l’AFP.

Des essais pilotes prévus pour 2018

En attendant que les chercheurs soient situés sur l’avenir du PfSPZ, un autre vaccin devrait être mis en phase d’essai dès l’année prochaine. Après plusieurs essais concluants, le RTS,S/AS01 devrait passer dans sa phase pilote en 2018. Mais rien ne garantit que ce nouveau vaccin qui sera lancé avant le PfSPZ, montrera son efficacité dans la lutte contre le paludisme. Mais tout reste possible dans ce combat, car le RTS,S/AS01 se présente actuellement comme le vaccin le plus avancé dans la lutte contre la malaria. Si le succès au rendez-vous en 2018, ce sont des millions de vies qui pourraient être sauvées. Selon un rapport de l’OMS, 212 millions de cas de paludisme avaient été recensés en 2015.

4,670 total views, 30 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !