Alassane Ouattara à propos du franc Cfa : ‘‘notre monnaie se porte bien’’

A l’occasion de la conférence des chefs d’Etats et de gouvernement de l’UEMOA qui s’est tenu à Abidjan, Alassane Ouattara s’est brièvement exprimé sur le dossier du Franc Cfa, la devise commune aux huit pays membres de l’organisation. A en croire le président ivoirien, la monnaie coloniale se porte plutôt bien sur le marché des devises.

Alassane Ouattara serait-il favorable à un maintien du Franc Cfa alors que quelques dirigeants africains commencent sérieusement à s’interroger sur l’avenir de la monnaie commune ? A en croire les déclarations du président ivoirien à l’occasion de la conférence des chefs d’Etats de la zone UEMOA, tout semble en effet indiquer que la Côte d’Ivoire souhaite encore rester liée à la devise coloniale créée en 1945 : « A l’issue de nos entretiens au niveau des chefs d’Etat, nous avons constaté que notre monnaie se porte bien. La zone UEMOA a des réserves de change qui représentent plus de 5 mois d’importation, alors qu’en général la règle retenue dans le monde entier est d’environ 3 mois d’importation. », a souligné le président ivoirien. Selon le président Ouattara, « cette zone (Franc Cfa, ndlr) est bien gérée », un avis que ne partagent pas les militants du front anti Cfa. A en juger par les propos du chef d’Etat ivoirien, il n’y aurait aucune raison de se retirer de la monnaie commune car « les ressources en devises sont importantes, les politiques macroéconomiques sont bien tenues, la croissance économique est forte, 4 fois la moyenne sur le continent africain. ». A l’heure où la souveraineté du Franc Cfa semble être de plus en plus remise en cause par plusieurs intellectuels africains, le chef d’Etat ivoirien affiche plus ou moins une certaine opposition à l’idée de débattre de l’avenir de la monnaie arrimée à l’Euro.

L’arrimage du Franc Cfa à l’Euro remis en cause

Les militants du front anti Cfa sont de plus unanimes sur le fait que l’arrimage du Franc Cfa à l’Euro tue la devise africaine. Cette politique monétaire a eu des lourdes conséquences économiques au Nigéria il y’a de cela plusieurs années, avait arrimé le naira au dollar américain. Avec la crise mondiale du pétrole, l’économie nigériane s’est soudainement effondrée, une crise qui a contraint le pays à mettre un terme à l’arrimage de sa devise nationale au dollar américain en juin 2016. Conséquence, la monnaie nigériane a soudainement chuté sur le marché des devises internationales, avant un retour progressif à la stabilité.
La parité fixe entre l’Euro et le Franc Cfa, est donc contestée par de nombreux intellectuels pour qui il est nécessaire d’y mettre un terme afin que les pays membres de la zone UEMOA puissent avoir le contrôle de leur monnaie. Le président Kaboré du Burkina Faso avait même souligné la nécessité de créer une monnaie propre à la zone CEDEAO, afin d’avoir « une politique monétaire propre à nous et non pas attelée à une autre monnaie telle que l’Euro ».

2,110 total views, 14 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !