Sondage présidentielle 2017 ifop : Macron (22,5%) perd du terrain, Mélenchon monte

L’incertitude au premier tour de la présidentielle française de 2017 se renforce de plus en plus à la lumière du nouveau sondage réalisé par Ifop. Avant le premier tour du scrutin, Emmanuel Macron passe de 23 à 22,5% des intentions de vote, une chute qui coïncide avec la montée de Mélenchon.

Le nouveau sondage Ifop sur la présidentielle 2017 en France est moins favorable à Emmanuel Macron. Après plusieurs jours passés en tête des intentions de vote au premier tour, le candidat d’En Marche perdu du terrain et passe de 23 à 22,5% désormais. La candidate du Front National reste stable à 23% des intentions de vote au premier tour de la présidentielle. Le candidat de la France Insoumise monte encore dans les enquêtes d’opinion. Jean-Luc Mélenchon gagne un point dans l’enquête d’opinion Ifop et passe donc de 18 à 19% des intentions de vote au premier tour. Il rejoint également François Fillon le candidat de Droite lui aussi stable à 19% malgré la période tumultueuse qu’a connue sa campagne en France l’affaire Penelope. Le candidat du parti socialiste continue toujours dans sa descente aux abymes. Benoît Hamon devient de plus en plus invisible dans ce scrutin car crédité de 8% des intentions de vote au premier tour, soit 0,5 point en moins. L’issue du premier tour de la présidentielle qui aura lieu le 23 avril prochain est plus que jamais incertaine. Emmanuel Macron voit son électorat s’effriter légèrement pile au moment où Jean-Luc Mélenchon progresse dans les sondages. Le candidat du mouvement En Marche doit encore passer à l’offensive, d’autant plus que les électeurs de gauche qui avaient voté pour Hollande sont de moins en moins sûrs de donner leur voix à Macron (en baisse, 45%).

Intention de vote toujours favorable à Macron mais

Toutefois, les intentions de vote au second tour de la présidentielle restent encore favorables à Emmanuel Macron, mais cette éventualité d’un second tour où participerait le candidat d’En Marche devient de moins en improbable avec la percée de Mélenchon. Déjà 23% de l’électorat de François Hollande en 2012 s’est déjà rangé du côté du candidat de la France Insoumise, preuve que rien n’est encore gagné dans ce duel des candidats de gauche, même si Macron ne se réclame ‘‘ni de droite, ni de gauche’’. Une nouvelle un peu inquiétante pour le candidat d’En Marche, ses électeurs sont ceux qui se disent les moins sûrs de leur choix parmi les quatre favoris du premier tour. Sur ce terrain, c’est encore Marine Le Pen qui mène la danse, en plus d’être en tête du nouveau sondage Ifop. Les électeurs FN se disent sûrs de voter à 84% pour leur candidate, ceux de Fillon sûrs à 80% de leur choix, ceux de Mélenchon et Macron étant respectivement sûrs de leur choix à 66% et 65%, tandis qu’Hamon ne récolte que 55%

2,027 total views, 10 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !