Paiement du stock des arriérés des fonctionnaires ivoiriens: les syndicats annoncent une grève

Devant l’impasse des négociations en cours pour le paiement du stock des arriérés des fonctionnaires ivoiriens, les syndicats de la fonction publique menacent à nouveau d’entrer en grève. L’administration publique risque à nouveau d’être paralysée du 24 au 28 avril si les discussions entre le ministère de la fonction publique et les représentants syndicaux n’aboutissent pas au déblocage des SDA.

Toujours pas d’accord entre l’Etat ivoirien et les syndicats sur le paiement du stock des arriérés des fonctionnaires, l’une des principales raisons de la grève qui secoue l’administration publique depuis le mois de janvier. Si les discussions encore en cours ont débouché sur une série d’accords entre les deux parties, le gouvernement ivoirien reste encore sourd à l’appel des syndicats qui exigent le paiement intégral des arriérés de salaires qui s’élèvent à 249 milliards de francs Cfa. Un préavis d’arrêt de travail, signé par les 9 responsables syndicaux de la coalition de lutte pour le règlement des SDA depuis quelques heures sur les réseaux sociaux. En dépit des revendications déjà satisfaites, l’Etat de Côte d’Ivoire et syndicats des fonctionnaires peinent toujours à s’entendre sur les modalités de paiement des 249 milliards de stock des arriérés. Pourtant, le ministère de la fonction publique avait formulé quelques propositions pour régler l’épineuse question des SDA, une alternative qui a été vite balayée d’un revers de la main par les responsables syndicaux.

L’Etat propose un « programme immobilier » en lieu et place du stock des arriérés

En lieu et place du paiement des 249 milliards de Francs Cfa aux 160.000 fonctionnaires ivoiriens concernés par cette mesure, l’Etat avait suggéré au cours des discussions un programme de ‘‘logements contre arriérés de salaire’’, une proposition qui a été aussitôt rejetée par les syndicats : « Au bout de deux, trois semaines de discussion, le gouvernement a fait une proposition d’un programme immobilier pour les fonctionnaires en lieu et place d’un paiement en numéraire », a fait savoir Théodore Gnagna Zadi, le président de la coalition des associations syndicales des agents de l’Etat. En réponse à cette mesure jugée peu convenable par les responsables syndicaux, ces derniers avaient formulé « une proposition alternative qui est plutôt le paiement (stock des arriérés, ndlr) sur quatre ans, en numéraire ». Pour l’heure, le gouvernement n’a pas encore réagi à cette proposition des associations syndicales d’échelonner le règlement des SDA sur quatre années, un mutisme qui pourrait coûter cher à l’Etat puisqu’une menace de grève a été brandie pour le début de la semaine prochaine. Et à l’occasion de ce nouvel arrêt de travail qui se profile à l’horizon, les responsables syndicaux ont appelé les fonctionnaires à prendre certaines dispositions pour le suivi effectif du mot d’ordre. Entre autres, il a été demandé aux agents de l’administration ivoirienne de ‘‘s’abstenir de tout service’’ et aussi de ‘‘rester sourd aux différentes intimidations et aux appels à la reprise ne venant pas de la coalition’’.

207 total views, 12 views today


  

 
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !