Présidentielle française 2017 : résultat du dernier sondage, un duo se détache

L’élection présidentielle française 2017 a entamé, cette semaine, son dernier virage. A trois jours du premier tour les sondages révèlent les dernières tendances, les scores éventuels et les hypothèses pour le second tour. Toutes les configurations qui dégagent nettement un duo pressenti pour la suite des débats.

Un quatuor qui maintient le rythme

Les résultats des sondages depuis quelques mois donnent inlassablement le même groupe de tête à quelques variations près. Il s’agit d’Emmanuel Macron de l’En Avant, Marine Le Pen du Front National, Jean-Luc Mélenchon de la France Insoumise et François Fillon de Les Républicains (anciennement l’UMP). Le quatuor aussi appelé « les quatre grands » bénéficient de score qui leur donne des raisons d’y croire. Si Macron oscille entre 26 et 24% dans la moyenne des sondages, Marine Le Pen navigue entre 25 et 23%, Jean-Luc Mélenchon stagne à 19% et François Fillon remonte lentement de ses 18% pour ravir la 3e place au candidat de la France Insoumise.

Emmanuel Macron ou la marche en avant sereine

A trois jours du scrutin présidentiel les sondages Harris Interactive et PresiTrack Opinionway-Orp créditent respectivement le candidat de l’En Avant d’un score de 25% et de 23% des intentions de vote. Il garde la tête des sondages mais mieux encore l’écart avec sa dauphine Marine Le Pen semble s’être légèrement creusé. Une avance confortable en comparaison aux deux derniers sondages où l’écart se resserrait. Avec les autres candidats du quatuor l’écart s’élargit avec respectivement 7 et 6 points de plus que François Fillon et Jean-Luc Mélenchon. Quant à un éventuel second tour l’écart avec François Fillon reste le plus élevé. En effet face à celui-ci il ferait un score de 68% conte 32 quand il assure 66% contre 34 face à Marine Le Pen et 60 contre 40% face à Jean Luc Mélenchon. S’il est toujours donné vainqueur au second tour dans toutes les oppositions, en revanche l’écart se creuse nettement avec Jean-Luc Mélenchon en comparaison au dernier sondage. Le candidat Macron semble donc avoir le pronostic des éventuels électeurs qui voient en lui une rupture franche avec la politique traditionnelle. A ce sujet, dans les colonnes de 20 minutes ce matin il disait : « Il faut aller plus loin, plus clair, plus fort que ce quinquennat ».

Marine Le Pen toujours dans l’ombre d’Emmanuel Macron

La candidate du FN (Front National) arrive comme à l’accoutumée en 2e position mais cette fois avec son plus bas score. Les sondages Harris Interactive et PresiTrack Opinionway-Orp la créditent d’un score de 22%. Si l’étau semble s’être un peu défait avec son rival immédiat, Marine Le Pen demeurerait en embuscade pour une surprise de taille au soir du premier tour ce dimanche 23 avril car, dit-on, elle a les électeurs les plus sûrs de leur choix. Mais dans la plupart des cas de figure au second tour-si elle passait- on la donne perdante. Face à François Filon elle perdrait avec 42% contre 58 et 40% contre 60 face à Jean-Luc Mélenchon comme face Emmanuel Macron.

François Fillon remonte toujours plus dans les sondages

Si après les primaires à droite et le « Penelopegate » François Fillon se trouvait dans le ventre mou des sondages, à quelques jours du premier tour il reprend des couleurs. Selon Harris Interactive le candidat de Les Républicains arrivent 3e ex aequo avec Jean-Luc Mélenchon sur le score de 19% quand PresiTrack Opinionway-Orp lui donne 20% d’intentions de vote, le faisant nettement passer devant le candidat de la France Insoumise. De quoi à obtenir, enfin, le soutien de l’ancien président Nicolas Sarkozy. Au deuxième tour selon les sondages il sortirait perdant contre Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon sur des scores respectifs de 32% contre 68 et 42% contre 58. Seule Marine Le Pen est battue au second tour par le candidat de droite à 58% contre 42. Mais avec sa remontée progressive le candidat de Les Républicains a vraisemblablement des raisons d’espérer.

Jean-Luc Mélenchon assure son score et se projette dans l’avenir proche

Les scores du premier tour varient plus ou moins avec des indices menus mais assez conséquent pour établir un certain rapport des forces en présence. Mais le candidat de la France Insoumise reste dans sa zone des 19% selon les derniers sondages devenant tantôt 3e ex aequo tantôt 4e. Récemment des accusations de proximité douteuse avec le Kremlin sont venues mettre du sable dans son moulin électoral. Pour quitter la tempête des accusations Jean-Luc Mélenchon s’est officiellement dédouanée de toutes relations avec la Russie et le Venezuela. Peut-être cela lui donnera plus de crédibilité aux yeux des électeurs français.
L’élection présidentielle française n’est, aujourd’hui, qu’à trois jours de son premier tour et à deux semaines de son dénouement final. Les observateurs se demandent toujours quel duo ou plutôt quel duel s’en dégagera pour le second tour. Le match qui se dessine au gré des sondages est incontestablement celui qui se jouera entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, deux candidats aux programmes diamétralement opposés.

5,604 total views, 75 views today


  

Haut

Hello !

Vous aimez Scandale.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !