Emmanuel Macron 39 ans, déjà président ?

Eliminé dès le premier tour de la présidentielle 2017, le PS a décidé de soutenir la candidature d’Emmanuel Macron, l’ancien ministre de l’économie. Mais ce soutien censé propulser le candidat d’En Marche vers l’Elysée pourrait très bien produire l’effet inverse et profiter à la frontiste Marine Le Pen. Agé de 39 ans, le candidat d’En Marche sera-t-il le plus jeune président de la République en France ?

Suite à sa qualification au second tour de la présidentielle 2017, Emmanuel Macron a déjà reçu le soutien des deux gros partis politiques tombés dès le premier tour. Agé cette année de 39 ans, le chef de file d’En Marche pourrait très bien devenir le plus jeune président que la France ait connu à ce jour. Reconnaissant sa défaite, François Fillon a appelé les partisans du PS à voter pour le candidat d’En Marche lors du second tour du scrutin présidentiel prévu pour le 7 mai prochain. Aussi, le chef de file d’En Marche a reçu le soutien du PS, son ancienne famille politique tombée dès le premier tour de la présidentielle 2017. Après son élimination, Benoît Hamon a lancé appelé tous les partisans du parti socialiste à se réunir derrière la candidature d’Emmanuel Macron. Cet appel a été réitéré par plusieurs cadres du Parti Socialiste parmi lesquels Martine Aubry et aussi le président sortant François Hollande. Ces deux soutiens de taille devraient permettre sans difficulté au candidat d’En Marche de monter encore dans les sondages qui seront réalisés avant la tenue du second tour. Mais le chef de file d’En Marche pourrait très bien se faire surprendre lors de la proclamation des résultats du second tour au soir du dimanche 7 mai. Avec le soutien du PS en poche, Macron s’expose probablement à un vote sanction contre le Parti Socialiste dont le quinquennat est loin d’avoir été convaincant selon les français.

Macron déjà président dans les sondages

Plébiscité dans les sondages depuis le début de la campagne présidentielle, le candidat d’En Marche était annoncé comme l’un des potentiels candidats qui franchirait le second tour. Malgré l’incertitude qui planait sur l’issue du premier tour, Emmanuel Macron a obtenu son ticket pour le second tour de la présidentielle, comma annoncé dans les enquêtes d’opinion sur les intentions de vote. Selon les instituts de sondage, Emmanuel Macron devrait sans difficulté l’emporter face à Marine Le Pen, étant donné les prédictions qui lui accordent plus de 60% des d’intentions de vote face à la frontiste. A 39 ans, il pourrait devenir le plus jeune des présidents français sous la cinquième République. Mais il n’est pas totalement à l’abri des mauvaises surprises dans ce scrutin, même s’il est considéré comme le principal favori du second tour prévu pour le 7 mai prochain.

Soutien du PS à Macron, retour des socialistes au pouvoir ?

En se détachant du Parti socialiste pour créer son propre mouvement, Emmanuel Macron a réussi autour de lui des millions d’électeurs qui se disent déçu de l’échec du PS pendant le quinquennat de François Hollande. Ces dissidents du parti socialiste ont été aussi récupérés par Jean-Luc Mélenchon qui, comme en 2012, s’arrête sans franchir le second tour de la présidentielle française. Si la popularité d’Emmanuel Macron a été aussi élevé pendant la campagne, c’est en raison de la rupture politique qu’il opérée avec le Parti Socialiste. Mais voilà que son ancienne famille politique s’apprête à le soutenir pour le second, et à l’unanimité, alors que les français souhaitent tous tourner la page Hollande et du PS, du moins pour ce quinquennat. Cet appel à voter Macron lancé par le PS à l’unanimité pourrait créer la défiance chez les électeurs français, et mettre le candidat d’En Marche en bien mauvaise posture pour la second bataille face à Marine Le Pen. Et cette défiance des électeurs pourrait très permettre à la candidate du Front National de remporter ce scrutin, alors que tous les sondages restent unanimes sur sa défaite au second tour face à Macron. Autant dire que le candidat d’En Marche est devant une impasse, une équation qu’il devra résoudre le plus tôt possible avant l’inattendu ne se produise, l’élection de la première femme présidente de la République en France.


  

Haut

Hello !

Vous aimez Scandale.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !