Débat Macron Le Pen en Direct: le FN dévoile sa stratégie antimacron

Nouvelle passe d’arme ce soir entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen à l’occasion du grand débat d’entre-deux-tours. A quatre jours du second tour de la présidentielle 2017, la candidate du FN compte plusieurs points de retards sur l’ancien ministre de l’économie, retard qu’elle rattraper lors du grand direct sur les thématiques de l’emploi et du travail qui seront abordées ce soir.

Le débat en direct qui opposera Emmanuel Macron à Marine Le Pen ce mercredi soir sera essentiellement orienté sur l’emploi et le travail en France. Deux candidats, deux visions et une cause commune, le redressement du pays à travers leurs programmes qui se rejoignent par certains points. Les derniers détails techniques ont été déjà peaufinés sous l’œil des représentants des deux candidats venus s’imprégner d’un avant-gout de l’ambiance qui règnera sur le plateau. Dans ce débat de ce soir, c’est Marine Le Pen qui ouvrira les hostilités tandis que Macron aura le mot de fin d’après le tirage au sort qui a été effectué. Si ce grand oral est la dernière ligne droite pour les deux candidats avant le second tour de l’élection présidentielle, ce test est probablement l’une des dernières cartes que pourrait jouer la candidate du FN dans l’espoir d’inverser la courbe dans les sondages avant le 7 mai. Créditée d’à peine 40%, voire 41% dans certaines enquêtes d’opinion sur les intentions de vote du dimanche, la candidate de l’extrême droite n’aura d’option que de passer à l’offensive lors du grand débat pour espérer convaincre les français encore indécis de voter pour elle dans quatre jours. Et visiblement, la frontiste ne compte pas attendre le grand oral pour démarrer les hostilités avec son rival dans la course à l’Elysée. De passage ce matin sur le plateau de LCI, Marine Le Pen a lancé des pics à son adversaire, notamment sur sa transparence à l’égard des français.

Marine remet en cause la transparence de son adversaire

« J’aimerais bien que Mr Macron nous dise qui va être son premier ministre, parce que j’ai l’impression qu’il n’a pas envie de donner cette information aux français. C’est quand même dommage parce que c’est un élément de transparence, c’est un élément de vérité auquel les français ont droit. », a souligné Marine Le Pen sur le plateau de LCI ce matin. Pour rappel, la candidate du FN a déjà annoncé qu’elle ferait de Nicolas Dupont-Aignan son premier ministre si elle était élue au soir du 7 mai, une information que son rival n’a pas encore révélée pour l’instant. Pour elle, cette intention du candidat d’En Marche de taire le nom de son premier ministre aurait un rapport avec le possible retour des socialistes au pouvoir sous l’ère Macron car, s’interroge-t-elle, « combien de députés socialistes sortants vont être investis par le Mouvement En Marche ».

Macron successeur de la politique socialiste menée par Hollande ?

Pour la candidate du Front National, l’élection de l’ancien ministre de l’économie dimanche symboliserait la reconduction d’une politique socialiste que les français ont longtemps critiqué pendant le quinquennat de François Hollande : « Mr Macron, c’est le successeur de Mr Hollande. C’est la succession de cette politique catastrophique que les français ont rejeté à tel point que Mr Hollande n’a pas osé se représenter, alors il a trouvé quelque part une marionnette (Macron, ndlr) pour se présenter à sa place. », a-t-elle conclu. Et la candidate du Front National compte bien exploiter cette proximité entre le PS et le candidat d’En Marche, d’autant plus que tous les cadres du Parti socialiste sont aujourd’hui réunis autour de la candidature d’Emmanuel Macron. Le débat de ce soir promet d’être très agité car tout comme le candidat d’En Marche, la frontiste joue probablement l’une de ses cartes les plus importantes avant le second tour de la présidentielle 2017.

365 total views, 10 views today


  

 
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !