Pré-congrès du RDR: les militants réclament Ouattara à la présidence du parti

Plusieurs sujets ont été passés en revue lors des pré-congrés récemment organisés par le RDR dans plusieurs régions de Côte d’Ivoire. Mais par-dessus-tout, les militants du Rassemblement Des Républicains ont plaidé pour le retour d’Alassane Ouattara à la présidence du Parti fracturé par de nombreuses querelles de leadership.

Les pré-congrès organisés un peu partout en Côte d’Ivoire par le RDR ont été sanctionnés une série de doléances des militants adressées aux cadres du parti. L’une des revendications les plus importantes portées par les partisans du Rassemblement Des Républicains, le retour d’Alassane Ouattara à la tête du parti pour garantir ‘‘la stabilité’’ de la formation politique au pouvoir. Avec les nouvelles fonctions que lui conféraient son statut de président de la République, l’actuel chef d’Etat ivoirien avait momentanément quitté ses fonctions à la tête du parti. Conformément aux dispositions de l’ancienne constitution ivoirienne, il était strictement interdit au chef de l’Etat d’assumer ses fonctions présidentielles et occuper simultanément la présidence de sa formation politique, une restriction qui a été levée depuis l’adoption de la nouvelle constitution en octobre dernier par voie référendaire. Au regard de la compatibilité entre les deux fonctions, les militants ont donc appelé le chef de l’Etat à reprendre son poste de président du RDR ‘‘dans un bref délai’’ à l’occasion des pré-congrès du parti qui se sont achevés dimanche. La date n’est pas encore fixée mais le Rassemblement Des Républicains devrait bientôt tenir son congrès qui sera marqué par le renouvellement des bureaux et de son secrétariat.

Alassane Ouattara, le seul capable de redresser le parti ?

« Son retour (Alassane Ouattara, ndlr) a été fortement demandé, il est celui qui fédère le parti », souligne Jeune Afrique dans ses colonnes, citant les propos de Mamadou Touré, le représentant parlementaire de la ville de Daloa. Dans une interview accordée à nos confrères d’Alerte Infos, Karamoko Yayoro, l’ancien leader de la jeunesse RDR, a confié que le retour du président ivoirien au sommet de la formation politique ‘‘pourra apporter la stabilité qu’il faut au niveau de notre parti’’. Pour les militants comme pour certains cadres du Rassemblement Des Républicains, le retour du chef de l’Etat à la présidence du parti devrait permettre au parti de retrouver son équilibre fragilisé par les querelles internes entre certains poids lourds de la formation politique. Pour l’instant, le chef de l’Etat n’a pas encore réagi à cette demande des militants, mais selon les bruits de couloir qui circulent dans son entourage, il devrait être investi à la tête du parti à l’occasion du prochain congrès du RDR qui sera organisé.

Des militants remontés contre le RDR

Si le souhait de voir le président Alassane Ouattara revenir à la tête du parti semble être l’information la plus importante de ces pré-congrès, il faut également souligner que les militants du RDR, en l’occurrence les jeunes, ont aussi manifesté leur colère contre l’actuelle direction du parti : « Nous avons combattu corps et âmes pour que le RDR accède au pouvoir, les jeunes ont donné leurs poitrines pour le parti. Mais la jeunesse a été oubliée, les jeunes sont marginalisés », révèle Jeune Afrique entre ses lignes, citant les propos de Diakité Zerbo, le Vice-président du RJR de la localité de Man.

387 total views, 4 views today


  

 
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !