Grève des fonctionnaires ivoiriens: à quand la réponse de Ouattara ?

L’administration ivoirienne sera partiellement paralysée cette semaine en raison d’une nouvelle grève lancée par les fonctionnaires ivoiriens il y’a plus de 24h. Les agents de l’Etat exigent toujours la réaction du président Ouattara sur le paiement du stock des arriérés estimés à 249,6 milliards de francs Cfa, une réponse qui se fait attendre après près de deux mois de négociation sans le moindre accord sur les SDA.

Nouvelle grève des fonctionnaires ivoiriens pour une durée de cinq jours, suite au nouvel échec des négociations pour le paiement du stock des arriérés qui s’élèvent à 249,6 milliards de francs Cfa. A l’issue d’une Assemblée générale qui s’est tenue il y’a quelques jours, la PNOPS (Plateforme nationale des organisations professionnelles du secteur public) a appelé les agents de l’administration publique de Côte d’Ivoire à une nouvelle grève du lundi 8 au vendredi 12 mai 2017. Si un terrain d’entente a été trouvé entre l’Etat ivoirien et les fonctionnaires sur la réforme des retraites, en revanche c’est toujours le dialogue des sourds entre les deux parties sur la question des arriérés de salaires. Pourtant, un comité mixte avait été mise en place fin janvier pour étudier les modalités de règlement des SDA, mais les négociations n’ont jamais débouché sur des propositions capables de satisfaire les exigences des fonctionnaires. En avril dernier, le gouvernement avait proposé aux 160.000 agents de l’Etat concernés par les SDA ‘‘un programme immobilier’’ en lieu et place du paiement des 249,6 milliards de francs Cfa. Après avoir balayé d’un revers de la main cette proposition, les syndicats de la fonction publique ivoirienne avaient appelés à une grève de cinq jour, un arrêt de travail reconduit à nouveau il y’a un peu plus de 24h. Alors que les syndicats promettent d’accentuer la pression sur le gouvernement, la réponse du président Ouattara se fait toujours attendre, mais jusqu’à quand ?

Quand les syndicats rejettent la trêve sociale de Ouattara

Lors de son traditionnel discours du 1er mai à l’occasion de la fête du travail, le président Ouattara s’est penché sur la question du paiement des stocks des arriérés. Dans la déclaration, le chef d’Etat a appelé les fonctionnaires à observer une trêve sociale qui courait jusqu’au mois de Juillet, le temps pour lui d’avoir ‘‘une clarté totale’’ sur l’affaire des SDA : « j’ai demandé que nous fassions un point rigoureux sur cette question », avait déclaré le président ivoirien il y’a un peu plus d’une semaine. Avec cette nouvelle grève lancée depuis le lundi par la plateforme nationale des organisations professionnelles du secteur public, le message des fonctionnaires est on ne peut plus claire, ils attendent une réponse immédiate du chef de l’Etat sur le paiement des Stocks des arriérés. Avec ce nouvel arrêt de travail d’une durée de cinq jours observée les agents de l’administration publique ivoirienne, difficile de dire si le délai demandé par Alassane Ouattara sera respecté. Le président ivoirien sera probablement amené à agir plutôt que prévu si les grèves se multiplient.

315 total views, 2 views today


  

 
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !