Les 20 villes les plus chères d’Afrique

Quelle est la plus chère ville d'Afrique ? Voici dans le classement Nairobi au Kenya, avec un jolie coucher du soleil.
Quelle est la plus chère ville d'Afrique ? Voici dans le classement Nairobi au Kenya, avec un jolie coucher du soleil.

Le sommet du classement des 20 villes les plus chères d’Afrique n’a pas vraiment changé, mais le classement général a connu de nombreux bouleversements. Cela peut sembler surprenant, mais le Nigéria, grande puissance économique africaine, n’est pas présent dans ce top vingt.





Avec sa capitale Luanda, l’Angola domine toujours le classement des 20 villes les plus riches d’Afrique. Mais au niveau mondial, le capitale angolaise a cédé son titre de mégalopole où la vie la plus chère au profit de Hong-Kong. Mais ce n’est pas de sitôt que l’Angola cédera son statut de numéro 1 sur le continent africain, car l’écart entre Luanda et les autres villes africaines reste entre très important, d’après les études du cabinet ECA International dont les résultats ont permis d’établir ce classement. Aucune capitale de l’ouest africaine n’est présente dans le top 5 des cités où la vie coûte excessivement chère aux immigrés. Toutefois, deux capitales représentant l’Afrique de l’Ouest sont tout de même présentes dans les dix premières places du podium. La Côte d’Ivoire, malgré un PIB supérieur à celui de certains pays comme la Guinée et le Congo, est devancée par ces deux pays au classement. Conakry et Pointe-Noire sont des villes où la vie coûte excessivement chère aux immigrés qu’Abidjan. Rappelons que pour établir ce classement, le cabinet ECA International s’est essentiellement basé sur les critères liés aux coûts du logement, de la nourriture et du transport. Le classement des 20 villes les plus chères d’Afrique révèle encore d’énormes surprises, que notre rédaction se propose de faire découvrir à ses lecteurs. Zoom sur l’intégralité du top vingt.

Classement complet des 20 villes africaines les plus chères

• 20e Nairobi (Kenya)
• 19e Addis-Abeba (Ethiopie)
• 18e Ouagadougou (Burkina Faso)
• 17e Cotonou (Bénin)
• 16e Bamako (Mali)
• 15e Harare (Zimbabwe)
• 14e Dakar (Sénégal)
• 13e Accra (Ghana)
• 12e Freetown (Sierra-Léone)
• 11e Malabo (Guinée Equatoriale)
• 10e Ndjamena (Tchad)
• 9e Yaoundé (Cameroun)
• 8e Abidjan (Côte d’Ivoire)
• 7e Conakry (Guinée)
• 6e Brazzaville (Congo)
• 5e Pointe-Noire (Congo)
• 4e Libreville (Gabon)
• 3e Khartoum (Soudan)
• 2e Kinshasa (République Démocratique du Congo)
• 1er Luanda (Angola).

Ce qu’il faut retenir du top 20

C’est un constat qui saute carrément aux yeux, aucune capitale du Maghreb ne figure dans le classement des 20 villes les plus chères d’Afrique. Mais en même temps, c’est plutôt une bonne nouvelle pour les immigrés qui vont régulièrement en aventure dans ces pays, même si les risques de périr en cours de chemin semblent de plus en plus élevés avec l’instabilité politique qui règne en Libye depuis des années. Même si le géant nigérian n’est pas présent dans ce classement, l’Afrique de l’Ouest n’a pas vraiment à se plaindre puisqu’elle est représentée par 8 villes sur ce podium africain. A l’exception de la République du Congo, aucun pays africain ne compte deux villes dans ce top 20 des capitales les plus chères du continent africain. Aussi, l’absence de certaines villes sud-africaines comme Johannesburg suscite également quelques interrogations, sans pour autant remettre en cause le podium, car qu’on le veuille ou non, Luanda reste encore à ce jour la ville la plus chère d’Afrique.

360 total views, 17 views today


  

 
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !