Mort d’un consultant français en Côte d’Ivoire : du nouveau dans l’enquête

Un consultant de nationalité française répondant au nom d’Eric Grégoire a été retrouvé mort chez lui à domicile, gisant dans un bain de sang. Alors que les mobiles du meurtre restent encore inconnus, l’autopsie effectuée il y’a de cela 24h aurait révélée des traces de poison dans le corps du ressortissant français.

La mort du consultant français Eric Grégoire en Côte d’Ivoire cache encore de nombreux mystères, même si de nouvelles informations viennent d’être révélées. C’est le 25 juin dernier que le corps sans vie de ce ressortissant français a été découvert chez lui à domicile par son épouse. Selon les informations dont nous disposons, Eric Grégoire a été retrouvé mort par sa femme, gisant dans un bain de sang, à son domicile situé dans la commune de Marcory à Abidjan, plus précisément au quartier Zone-4. Après une autopsie du corps, les enquêtes ont révélé des traces de poison dans l’organisme du consultant français décédé qui selon nos sources, était très proche de l’Ambassade française. Le mystère plane toujours autour de cette mort inattendue, avec tout un lot de théories à la clé. Selon certaines informations qui circulent, le consultant français aurait décidé de se donner la mort après s’être rendu compte qu’il avait été victime d’un empoisonnement. Condamné à mourir, Eric Grégoire aurait donc essayé de se mutiler le corps pour laisser sortir son sang, une tentative qui conduira inéluctablement à sa mort.

Mort d’Éric Grégoire, meurtre ou suicide ?

Selon les informations portées à notre connaissance, la police ivoirienne n’a officiellement ouvert aucune enquête sur cette mort mystérieuse. Pour sa part, le consulat français joue la carte de la discrétion absolue, ce qui complique encore d’avantage notre mission de vouloir éclaircir ce mystère. Mais l’on serait tenté de conclure à un suicide pour l’instant, puisqu’aucun suspect n’a été appréhendé dans cette affaire. Même si la découverte du poison condamnait probablement le ressortissant français déjà à la mort, les multiples blessures qu’il se serait infligé pour faire jaillir son sang expliquent dans un premier temps son décès. En attendant de nouvelles révélations sur la mystérieuse disparition de ce consultant français en Côte d’Ivoire, le suicide est la thèse la plus probable. Mais il y’a également certaines sources qui évoquent la thèse d’un règlement de compte. Mais toutes ces thèses restent pour l’instant au statut de théories que les conclusions des enquêtes devraient confirmer ou infirmer.

La mystérieuse disparition d’un consultant français en Côte d’Ivoire

Mystérieuse, elle l’est cette mort qui remonte au samedi 25 juin dernier à Abidjan. Des cas de disparitions de ressortissants français en Côte d’Ivoire sont bien rares, surtout depuis la fin de la crise post-électorale. A notre connaissance, il s’agirait de la première affaire de meurtre ou suicide d’un français depuis l’arrivée du président Ouattara à la tête du pays, du moins officiellement. Même si les autorités ivoiriennes semblent se dessaisir de cette affaire, le consulat français entend lui mener se investigations afin de lever le voile sur la mort d’Éric Grégoire.

265 total views, 6 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !