Le RDR juge ‘‘inopportun’’ le débat sur l’alternance en 2020, mais croit ‘‘toujours au RHDP’’

L’alternance en 2020 était au cœur de la récente réunion du bureau politique du RDR. Les cadres du Rassemblement des Républicains jugent pour l’instant inopportun tout débat sur la transmission du pouvoir au PDCI lors de la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire. Mais le pouvoir en place reste plutôt optimiste sur l’avenir de la coalition RHDP, même si les divisions deviennent de plus en plus apparentes.

Le RDR n’est pas encore prêt à discuter de l’alternance avec le PDCI en 2020 pour le moment, c’est la principale information à retenir de la dernière réunion du bureau politique du Rassemblement des Républicains. Alors que le PDCI évoque de plus en plus le dossier sur l’alternance politique à la prochaine présidentielle, son principal allié de la coalition RHDP estime qu’il est ‘‘malsain et inopportun’’ de débattre de la question actuellement. Le RDR déplore donc « la résurgence du débat sur la succession du président de la République », une position qui remet dans une certaine mesure en cause la déclaration de l’ancien président Henri Konan Bédié : « Le PDCI aura un candidat en 2020. Ce sera le candidat unique du RHDP. Il faut qu’Alassane Ouattara et moi nous entendions sur ce point pour que cette alternance ait lieu », avait confié au quotidien Jeune Afrique l’ancien chef d’Etat ivoirien au cours d’une interview. Mais ce décalage entre le RDR et le PDCI sur la question fragilise l’alliance politique actuellement au pouvoir, laissant présager une possible fissure avant 2020, même si les cadres du Rassemblement des Républicain affirment croire toujours en la coalition.

Le RDR veut-il édicter les règles du jeu au sein du RHDP ?

« Le RDR est le premier parti politique et se veut d’être le fer de lance du parti unifié. », a déclaré l’ancien ministre Adama Bictogo. A en juger par cette déclaration, l’on serait tenté de dire que le RDR souhaite avoir une plus grande marge de manœuvre au sein du RHDP, ce qui donnerait le second rôle au PDCI au sein de la coalition. Selon un cadre du Rassemblement Des Républicains, « les militants estiment que les alliés ne s’impliquent pas suffisamment dans la gestion des affaires de l’État, notamment en période de crise sociale.». Le Rassemblement des Républicains souhaite donc une plus grande implication de son principal allié dans le processus de ‘‘création dans les meilleurs délais du parti unifié’’, a expliqué le porte-parole adjoint du parti lors de la réunion du bureau politique.

Le parti unifié passe avant l’alternance en 2020

« C’est au sein du parti unifié que nous discuterons de toutes les questions : aussi bien de l’alternance que de la mobilisation de nos partis.», a souligné le porte-parole du parti Républicain. Selon le RDR, l’urgence serait d’abord de bâtir véritablement le parti unifié avant d’aborder les autres sujets. Depuis des années, les deux formations politiques peinent à accorder leurs violons pour faire du RHDP une réalité.


  

Haut

Hello !

Vous aimez Scandale.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !