‘‘Grève illimitée’’ à la Petroci : Ibrahima Diaby encore sur la sellette

Les employés de la Petroci ont lancé un nouveau mouvement de ‘‘grève illimitée’’ pour dénoncer la gestion catastrophique d’Ibrahima Diaby, le directeur général de la compagnie pétrolière. Les salariés avaient déjà protesté il y’a quelques mois contre les dépenses sans compter du directeur général de la société nationale d’exploitation pétrolière, alors que la compagnie fait face à des difficultés financières depuis l’année dernière, des difficultés qui ont conduit au licenciement de plusieurs salariés.

Les employés de la Petroci observent ‘‘une grève illimitée’’ depuis 24h pour protester contre la vie royale menée par le directeur général de l’entreprise, Mr Ibrahima Diaby. Cette nouvelle protestation des salariés de la compagnie nationale pétrolière remet sur la sellette le directeur général de la société, lui qui avait déjà été accusé à maintes reprises de dépasser le plafond des dépenses liées à ses fonctions. Ce nouveau mouvement de grève vise à dénoncer encore les « dépenses incongrues du directeur général, des voyages en jet privé et des contrats farfelus. », a confié à l’AFP le porte-parole des travailleurs de la Petroci. Sur la paille depuis quelques années, une partie des actifs de la société nationale d’exploitation pétrolière a récemment été cédée à des investisseurs privés. Toujours sous la menace d’un plan de licenciement, les employés de la Petroci réclament aujourd’hui ‘‘un plan social’’ à travers ce mouvement de grève. Avec la chute brutale du coût de l’or noir sur le marché international, il y’a de fortes chances que la compagnie ivoirienne passe par un nouveau plan de restructuration dans les jours à venir, une restructuration qui pourrait conduire plusieurs salariés au chômage. Mais par-dessus tout, le SYNTEPCI (Syndicat national des travailleurs des entreprises pétrolières de Côte d’Ivoire) veut pousser le gouvernement à prendre une décision sur le cas Ibrahima Diaby, un directeur général dont la gestion est sans cesse remise en cause.

Diaby Ibrahima, un homme qui dépense sans compter

Malgré les difficultés financières que traverse la Petroci, son directeur général est de moins en moins regardant sur les dépenses. En février dernier, les employés de la Petroci avaient présenté à la presse quelques factures des dépenses du DG de la société, notamment l’achat d’une berline à 78 millions de francs Cfa pendant que la société était en pleine crise. Pire, le directeur général de la boîte aurait même dépassé le plafond de 45 millions de francs Cfa autorisé par l’Etat, sans compter que depuis son arrivée à la tête de la Petroci il n’a pas encore quitté son poste de Directeur général des hydrocarbures qu’il gère depuis 2011. Mais les employés de la Petroci sont formels cette fois, « Nous sommes en grève jusqu’à ce que le gouvernement prenne ses responsabilités concernant la mauvaise gestion de Pétroci. ». A en juger par cette déclaration du porte-parole des salariés de la compagnie pétrolière ivoirienne, l’on serait tenté de dire qu’Ibrahima Diaby est de plus en plus poussé vers la sortie. Mais attendons de voir quelle sera la réaction du gouvernement.

245 total views, 6 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !