Eléphants de Côte d’Ivoire- capitanat : Eric Bailly appelle à soutenir Aurier

Marc Wilmots, le nouveau sélectionneur des éléphants de Côte d’Ivoire, devra faire face à de nombreux défis en plu de bâtir une solide équipe nationale. La solution qu’il avait proposée pour gérer le problème de capitanat n’a manifestement pas plu à tous, notamment à l’international ivoirien Ousmane Viera qui a vivement critiqué l’attribution du brassard à Serge Aurier. Aujourd’hui, c’est au tour d’Eric Bailly de prendre la parole sur ce sujet qui divise de plus en plus.

Les divisions au sein des éléphants de Côte d’Ivoire sur l’affaire du capitanat commencent à prendre de l’ampleur. Après l’intervention d’Ousmane Viera sur le plateau télévisé de RTI 1, c’est l’international ivoirien Eric Bailly qui rompt le silence pour donner son opinion sur le sujet. L’ancien sociétaire de Sunderland en Angleterre a fortement désapprouvé l’attribution du brassard de capitaine à Serge Aurier, estimant que le capitanat devait revenir à Gervinho qui en a hérité après le départ de Yaya Touré : « Serge Aurier n’est pas un exemple. Il y a d’autres joueurs plus exemplaires que lui. Aurier avec ses déboires ne reflète pas l’image que l’équipe nationale veut véhiculer. Pour moi c’est inconcevable. Parce qu’au-delà du football, il y le respect des aînés. En Afrique, ce sont des valeurs qui comptent. », avait indiqué Ousmane Viera il y’a de cela une semaine. Selon lui, la méthode Wilmots qui consisterait à faire tourner le brassard entre les joueurs les plus capés dans le 11 de départ n’était pas la solution idéale, un avis que partagent également de nombreux supporters des éléphants de Côte d’Ivoire. Resté à l’écart de cette affaire de capitanat pendant les deux premières rencontres sous l’ère Wilmots, le défenseur Eric Bailly est enfin sorti de son silence.

Selon Bailly, « il faut se taire et soutenir »

« En sélection, on vous a vu. Alors ne venez pas faire comme si vous avez été incontournables ici. Laissez les critiques aux supporters, laissez les commentaires aux journalistes. Vous, vous devez vous taire et soutenir », a déclaré le défenseur ivoirien dans une vidéo postée sur la toile. Selon Eric Bailly, les joueurs ivoiriens ne doivent en aucune manière prendre position dans ce débat autour du capitanat, comme l’a fait Ousmane Viera le 2 juillet dernier en critiquant l’attribution du brassard à Serge Aurier. Sans le nommer directement, Eric Bailly envoie lui aussi une réponse sanglante à son aîné qui évolue désormais du côté de la Turquie. Mais cet appel au soutien discrètement lancé au défenseur parisien ne va-t-il pas jeter de l’huile sur le feu ? Seule certitude, le problème du capitanat au sein de la sélection ivoirienne n’a pas encore été résolu, même si Marc Wilmots estime avoir trouvé la formule. L’absence de Gervinho lors de la première journée des éliminatoires de la CAN 2019 en dit long sur le nouveau challenge qui attend le sélectionneur des éléphants : comment régler la solution du capitanat sans créer des divisions internes au sein de l’équipe ?


  

Haut

Hello !

Vous aimez Scandale.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !