Gnamien N’Goran évincé de l’Inspection Générale de l’Etat, d’autres cadres du PDCI menacés

Coup de théâtre à l’inspection générale de l’Etat, une institution gérée depuis cinq par Gnamien N’Goran, cadre du PDCI. Pour des raisons encore inconnues pour l’heure, l’ancien ministre de l’économie et des finances, ainsi que deux de ses collaborateurs, ont été évincés de l’IGE. Et selon certaines sources, d’autres cadres du Parti d’Henri Konan Bédié pourraient être éjectés de leurs postes dans les jours à venir.

Gnamien N’Goran, cadre du PDCI et grand soutien d’Henri Konan Bédié, a été évincé de son poste d’Inspecteur Général de l’Etat il y’a de cela 24h. Nommé à la tête de l’IGE il y’a de cela cinq ans, ce baron du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire a été révoqué avec ses deux collaborateurs, Zié Coulibaly et Niamkey Koffi. L’éviction de Gnamien N’Goran suscite encore de nombreuses interrogations, d’autant plus qu’aucune raison officielle n’a pour l’instant été donnée par le gouvernement. Et comme on peut s’en douter, la révocation de l’ancien ministre de Bédié de l’Inspection Générale de l’Etat fait beaucoup de bruits au sein du PDCI, d’autant plus que cette éviction fait suite au départ de Jean-Louis Billon du gouvernement il y’a de cela plusieurs mois.
Pour des raisons qui restent jusqu’à ce jour inconnues, le patron du groupe SIFCA avait lui aussi été viré du gouvernement à la faveur du remaniement ministériel qui a eu lieu en début d’année en Côte d’Ivoire. Et 6 mois après, Gnamien N’Goran qui est aussi le neveu de l’ancien président Henri Konan Bédié, est mis à la porte avec Niamkey Koffi et Zié Coulibaly, tous trois cadres du PDCI. Et selon les informations dont nous disposons, plus d’une dizaine de cadres du plus vieux parti politique de Côte d’Ivoire pourraient être évincés de leurs postes dans les jours à venir, des évictions qui en disent long sur les tensions qui règnent au sein du RHDP, l’actuelle coalition au pouvoir.

Une éviction en rapport avec les tensions au RHDP ?

Pour avoir été à la tête du ministère de l’économie et des finances sous la présidence de Bédié, l’on ne saurait en aucune manière justifier l’éviction de Gnamien N’Goran et ses deux collaborateurs de l’Inspection Générale de l’Etat pour incompétence. Pour certains, la révocation soudaine et inexpliquée du neveu d’Henri Konan Bédié serait étroitement liée aux tensions qui secouent la coalition du RHDP. Les principales forces politiques de l’alliance au pouvoir, à savoir le Rassemblement des Républicains (RDR) et le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), n’ont toujours pas trouvé d’accord sur le principe de l’alternance en 2020. Alors que le rapprochement entre le Parti d’Henri Konan Bédié et Guillaume Soro se consolide de jour en jour, l’on assiste à un divorce progressif entre le PDCI et le RDR, même si à l’évidence tous les deux camps tentent de masquer les tensions. Mais avec l’éviction sans raison de Gnamien N’Goran de l’Inspection Générale de l’Etat (IGE), le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire pourrait commencer à nourrir des méfiances à l’égard de son allié qu’il a soutenu en 2015 en refusant de présenter un candidat à l’élection présidentielle d’octobre.

131 total views, 8 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !