Jeux de la Francophonie: Bailly Spinto s’attaque à Arafat et à Magic System

Bailly Spinto, « l’homme à la voix d’or » de la musique ivoirienne, ne fait pas dans la dentelle quand il veut parler de la nouvelle génération des artistes de Côte d’Ivoire incarné par Arafat Dj et Magic System.

En tant que maître en chanson, Bailly Spinto se serait permis d’apprécier négativement le talent artistique d’Arafat Dj après avoir attaqué l’année dernière Asalfo à propos de la mort de Papa Wemba. Avec les jeux de la Francophonie, les vieilles querelles refont surface et avec eux de nouveaux scandales.

Cette attaque frontale contre Yôrôbô a suscité une vague d’indignation au sein des artistes te du public. Dans le même temps la veille rivalité Arafat/Asalfo aurait, elle aussi, refait surface avec une pestilence renforcée.
Bailly Spinto le baron de la musique made in Côte d’Ivoire a profité des jeux de la Francophonie pour tacler Arafat dont il nie le talent. Dans le même temps Asalfo qu’Arafat fustige également veut faire retirer son groupe des festivités des jeux. Que se passe-t-il au juste entre nos artistes ?

Bailly Spinto versus Asalfo, une vieille histoire

La querelle entre Bailly Spinto et Asalfo le lead vocal des Magic System date de l’année dernière quand le Doyen s’en est vertement pris à son cadet. Bailly Spinto avait déclaré à l’époque qu’Asalfo l’a fait chanter entre 4 et 5h du matin. Quand il a voulu protester, vu son âge avancé, Asalfo aurait gueulé et se serait montré malpoli envers lui. Il a alors soutenu que le magicien ne respecte pas les ainés. Depuis ce temps, le torchon brûle entre les deux hommes.

L’homme à la voix d’or tacle Arafat

Il y a quelques jours, sur Vibe Radio, Bailly Spinto avait remis en cause le talent même d’Arafat qui n’a pas été retenu pour participer à la composition de l’hymne des jeux. Il avait alors déclaré : « Ce n’est pas moi qui établis la liste des artistes invités à prendre part au morceau de la cérémonie des jeux de la Francophonie. Nous on veut des gens qui chantent. Ce n’est pas pour venir brailler. On a donc pris des chanteurs. Arafat a son créneau, mais à côté de Bailly Spinto il peut chanter quoi ? » Le pique est lancé et il provoque l’ire des nombreux fans d’Arafat qui se déchaine sur le Doyen Bailly Spinto. Ils affirment, entre autre, que même si Arafat ne chanterait pas il a eu le mérite de remporter plusieurs titres glorieux, là où le « vieux père » n’en n’aurait pas un seul après, pourtant, des décennies de carrière.

Arafat accuse Asalfo le « gaou »

En effet Arafat n’a pas été retenu pour participer à la conception de l’hymne des jeux qui doivent démarrer le 21 de ce mois. Bailly Spinto a sa version des faits dévoilée ci-dessus, mais selon les indiscrétions Asalfo, qui est chargé de la liste des participants, aurait volontairement écarté le Yôrôbô à cause d’un vieux contentieux. Arafat aurait souligné ce fait lors d’une récente vidéo où, peut être frustré, il a affirmé ne pas d’ailleurs être intéressé par ces jeux.

Asalfo le magicien prend une décision concernant les jeux

Après la sortie du « vieux père » Bailly Spinto à propos d’Arafat, les Magiciens auraient décidé de se retirer du projet. L’on pourrait y voir un soutien à Arafat, mais peut est ce peut être la querelle de 2016 qui ouvre un nouveau chapitre ? L’on attend les dernières nouvelles pour en savoir un peu plus.
Les artistes sollicités pour l’hymne des VIIIe jeux de la Francophonie seraient en train de régler leur compte personnel et cela n’est pas fait pour arranger les choses déjà que beaucoup de rumeurs circulent sur des revendications militaires.


  

Haut

Hello !

Vous aimez Scandale.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !