Dengue en Côte d’Ivoire : 2 décès et 311 cas confirmés à Abidjan

L’épidémie de Dengue confirmée il y’a un peu plus de quatre mois dans la capitale ivoirienne vient de faire ses premières victimes. Lors du conseil des ministres qui s’est tenu ce mercredi, le porte-parole du gouvernement a révélé que 2 personnes qui étaient atteintes par l’épidémie sont décédées. Selon Bruno Koné, la maladie à Abidjan touche désormais plus de 300 personnes.

Le bilan de l’épidémie de Dengue à Abidjan s’élève désormais à 2 morts et 311 cas confirmés, si l’on en croit le compte rendu du conseil des ministres qui s’est tenu ce mercredi 02 août dans la capitale ivoirienne. Alors que l’Institut National de l’hygiène publique en Côte d’Ivoire indiquait il y’a quelques semaines dans un rapport que le nombre de cas confirmés s’élevait à environ 130 personnes, le nouveau communiqué issu du conseil des ministres indique une recrudescence de la Dengue à Abidjan. Les deux décès sont survenus dans la commune de Cocody, considéré comme l’épicentre de l’infection virale, étant donné que le premier cas en question a été détecté dans ce quartier. Concernant ces deux cas de décès signalés au mois d’avril l’Inhp avait émis quelques réserves concernant un possible lien entre ces morts et la maladie de la Dengue, une théorie confirmée aujourd’hui par le gouvernement ivoirien. Aussi, le porte-parole du gouvernement a indiqué ce mercredi que 153 nouveaux cas avaient été diagnostiqués à Cocody et Bingerville en l’espace de 19 jours, plus précisément entre le 3 et 22 juillet 2017. Alors que l’Institut national de l’hygiène publique parlait d’environ une centaine de cas il y’a quelques semaines, l’on se retrouve désormais avec un peu plus de 311 cas de Dengue en Côte d’Ivoire à la date du 27 juillet. Selon le ministre Bruno Koné, 911 personnes suspectées d’être porteuses de l’épidémie virale seraient actuellement sous surveillance à Abidjan. La Dengue devient de plus en plus une réalité dans la capitale ivoirienne, et cela en dépit des efforts déployés par le gouvernement pour freiner son avancée.

Toujours aucun traitement contre la Dengue

A l’instar de la Côte d’Ivoire, les 127 autres pays touchés par l’infection virale sont toujours dans l’attente d’un traitement ou d’un vaccin homologué. Si les signes de manifestation de la Dengue sont entre autres connus, les scientifiques n’ont toujours pas trouvé de remède à la maladie. Pour réduire les risques de contamination, le gouvernement ivoirien a lancé une campagne de démoustication des zones les plus exposés à la maladie. Mais les fortes tombées de pluies constatées à Abidjan au mois de Juin ont rendu la tâche d’épurement encore plus difficile. En attendant la découverte d’un remède, le gouvernement a décidé de renforcer la surveillance épidémiologique à Abidjan. Aussi, l’Etat compte lancer une vaste campagne de sensibilisation sur la Dengue pour afin de mieux informer la population ivoirienne sur cette maladie qui a déjà fait ses premières victimes, 2 décès dans la commune de Cocody au mois d’avril.

233 total views, 6 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !