Championnat ivoirien: 4 clubs de football dont celui de Gervinho sanctionnés pour match truqués

La fédération ivoirienne de football a récemment rendu son verdict concernant les scandales de matchs truqués qui ont éclaté en troisième division du championnat ivoirien. La commission disciplinaire de la FIF a lourdement sanctionnés les 4 clubs de D3 impliqués dans cette affaire. L’une des équipes sanctionnées appartient à l’international ivoirien Yao Kouassi Gervais dit Gervinho.

Le club de Gervinho figure sur la liste des 4 clubs de football sanctionnés par la commission disciplinaire de la FIF suite à des soupçons de match truqués en troisième division du championnat ivoirien. Le Sirocco FC, le Lagoké Fc, le Guerry Fc et Angélique Fc de Man sont les quatre équipes de la ligue professionnelle de football en Côte d’Ivoire épinglées par la commission disciplinaire de la Fif suite à une enquête qui portait sur des matchs truqués. Lors de la dernière journée du championnat de D3 en Côte d’Ivoire, le Sirocco FC qui recevait le Lagoké Fc s’est imposée par le score de 8 buts à 0 au terme des 90 minutes de jeu. De l’autre côté, le Guerry Fc a aussi remporté son dernier match contre Angélique FC de Man par un score dérisoire de 10 buts à 0. Ces victoires acquises de toute évidence dans une facilité déconcertante ont attiré l’attention de la Fif qui a chargé la commission disciplinaire d’ouvrir une enquête. Après avoir auditionnés les différents responsables des clubs concernés, la Commission de la Fif a conclu à un des délits de matchs truqués dans le but de monter en division supérieure. Sur base de cette conclusion, la fédération ivoirienne a donc décidé de punir selon les textes en vigueur les 4 clubs impliqués dans cette affaire de matchs truqués. La première décision de l’instance dirigée par Sidy Diallo a été d’abord de retrograder tous les 4 clubs de football en division inférieure pour une période de deux ans. Mais les sanctions de la Fif vont bien au-delà d’une simple rétrogradation des 4 clubs dont l’un est la propriété de l’international ivoirien Yao Kouassi Gervais.

Verdict de la Fif concernant Sirocco Fc et Lagoké Fc

• Mets hors de cause Blé Gbahi et Digbeu Emmanuel respectivement Président et Secrétaire Général de Lagoké FC ;
• En revanche, les dirigeants de Sirocco, en l’occurrence le président OUATTARA Abdoul et le Secrétaire TETIALY Jean Roland écopent d’une interdiction d’exercer toute activité liée au football pour une période de deux ans ;
• Tous les joueurs ayant pris part à la rencontre et figurant sur les feuilles de match sont suspendus de participation à toutes les compétitions organisées par la FIF pour une durée d’un an ;
• L’annulation du résultat du match tel qu’enregistré sur le terrain et par conséquent la déduction de trois (03) points à chacune des équipes (articles 37 et 40 du Code Disciplinaire) ;
• Prononce la rétrogradation des deux équipes en division inférieure pour une durée de deux ans et les condamne au paiement de la somme de deux millions de F CFA chacune (article 39 du Code Disciplinaire);
• Invite la Commission de Discipline à procéder à l’homologation de la rencontre au regard de la présente décision ;
• Fait injonction à la Commission chargée du Football Amateur d’appliquer la présente décision et procéder à un nouveau classement ;
• Dit que la présente décision prend effet pour compter de sa notification aux intéressés qui disposent d’un délai de quinze (15 jours) pour interjeter un recours.

Le club de Gervinho écope également des mêmes sanctions

Si les dirigeants du Lagoké Fc ont été mis hors de cause dans cette affaire de matchs truqués, la Fif a requis cette fois les mêmes sanctions contre les dirigeants du Guerry Fc et Angélique Fc : « Les dirigeants des deux clubs, en l’occurrence les Présidents et les Secrétaires Généraux d’Angélique FC et Guerry FC écopent d’une interdiction d’exercer toute activité liée au football pour une période de deux ans », a indiqué la Fif dans ses conclusions. Les sanctions requises contre le Sirocco Fc et Lagoké Fc s’appliquent aux deux autres clubs. Ils disposent donc également de 15 jours pour faire appel des décisions arrêtées par la commission disciplinaire de la Fif.

293 total views, 10 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !