in

Maroc: La visite d’Omar El Bachir compromise au royaume chérifien

Après son retour dans l’Union Africaine cette année, le Maroc s’est résolument lancé dans une sorte de rattrapage ou plutôt d’harmonisation de ses relations avec ses pairs africains.

Le Roi du Maroc a mis en place une politique grandeur nature qui fait du pays un carrefour clé de la diplomatie. C’est dans cet ordre d’idée que s’inscrit la visite prochaine du Président soudanais Omar El Béchir au Royaume du Maroc. Pourtant cette visite d’amitié et de partenariat n’est pas du goût d’une bonne partie des Marocains.

La visite du très controversé Président de la République Arabe du Soudan, Omar El Béchir au Maroc est mal vue par de nombreux citoyens marocains qui passent à l’offensive pour interdire cette rencontre à travers la signature d’une pétition.

Renvoyez l’ascenseur à son homologue soudanais

En juillet 2016, Salaheddine Mezouar alors Ministre des Affaires s’était rendu au Soudan pour une visite d’amitié et de travail autour du problème de la sécurité. Il avait alors déclaré que les deux pays « sont confrontés aux mêmes défis et menaces étrangères ». De retour au pays, des rumeurs avaient laissé croire que le Roi Mohammed VI avait adressé une lettre officielle à Omar El Béchir dans laquelle il l’invitait à effectuer une visite officielle chez lui au Maroc. La rumeur était bien fondée et en juin dernier, une date avait été donnée : le 03 août 2017 c’est-à-dire demain jeudi. Nous sommes donc à quelques heures de cette rencontre au sommet de l’Etat entre deux leaders politiques africains. Mais les Marocains ne seraient pas ravis d’une telle entreprise et seraient en pleine manœuvre pour l’interdire.

Une grande pétition est lancée pour interdire la visite

Lundi 31 juillet 2017, plusieurs personnalités publiques marocaines dont d’éminents avocats, des activistes et des journalistes auraient lancé une pétition qu’ils ont ensuite adressée au gouvernement du Maroc. Celle-ci symbolise leur refus de voir le « dictateur » soudanais fouler le sol marocain. Cette pétition dit : «La visite d’un sanguinaire ne fait pas honneur à notre pays, et ne va pas de soi avec les valeurs principales que le peuple marocain ambitionne d’appliquer, tel que le respect des droits de l’Homme et de sa dignité et le travail au service de la justice et de la démocratie ». La pétition aurait engrangé près de 40 signatures parmi lesquelles celles d’Aïcha Elbasri, ancienne porte-parole de la mission de l’ONU au Darfour. Rappelons qu’Omar El Béchir est peronna non grata au royaume chérifien à cause notamment des crimes de guerres et des crimes contre l’Humanité dont la communauté internationale l’accuse.

Omar El Béchir l’infréquentable

Visiblement le Président soudanais Omar El Béchir est l’homme infréquentable de la politique africaine et même mondiale depuis au moins une décennie. Emmuré dans son pays il peine à se faire des relations même parmi ses pairs africains. Peu parmi ceux-là osent s’afficher avec lui, et quand il sort de son pays la justice se met à ses trousses. Ce fut le cas en Afrique du sud en 2015 où il a manqué de se faire arrêter par la Cour Pénale Internationale. Alors dans ce cas, se demanderait-on pourquoi le Roi Mohammed VI se risque à l’accueillir ?
A quelques heures de la visite d’Omar El Béchir au Maroc, une frange des citoyens émet son vœu d’annuler celle-ci. Au regard du CV peu flatteur de ce président nous sommes en droit de nous demander si le Roi Mohammed VI ne veut pas se mettre à dos la Communauté internationale. Reste à voir si Omar El Béchir sera vraiment reçu même si, l’on le sent, la pétition pourrait finir comme les protestations des Français contre les visites de Trump ou de Rihanna à l’Elysée.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Sénégal : Les élections législatives, entre satisfaction et protestation

Akon: l’artiste auteur d’une déclaration qui choque les internautes