Affaire Amy Collé Dieng -Macky Sall: et si la chanteuse était une victime ?

La Division des investigations criminelles a finalement réussi à mettre la main sur Amy Collé Dieng, la chanteuse sénégalaise qui s’est permise d’offenser le président Mack Sall. Pour sa défense, l’artiste a révélé qu’elle n’était pas du tout consciente pendant les faits, un argument qui aura visiblement du mal à prouver qu’elle est une victime, eu égard de la proportion que prend cette affaire.

L’actualité au Sénégal est actuellement dominée par l’arrestation d’Amy Collé Dieng, la chanteuse sénégalaise qui avait tenu des propos offensant à l’égard de Mack Sall, le président sénégalais. La division des investigations criminelles (DIC) a confirmé jeudi dans l’après-midi avoir arrêté l’artiste suite à la diffusion de l’enregistrement audio où on entend la chanteuse tenir des propos injurieux à l’égard du président sénégalais. Après l’écoute de la bande audio, le procureur de la République s’est immédiatement saisit de cette affaire, ordonnant l’ouverture d’une enquête en vue de mettre la main sur la chanteuse sénégalaise. Après des investigations menées dans plusieurs villes du Sénégal, les enquêteurs de la DIC ont fait une descente à Yeumbeul, ville où se trouve le domicile de la chanteuse. Mais la division des investigations criminelles ne parviendra pas à mettre la main sur Amy Collé Dieng car absente du domicile. Toutefois, les enquêteurs procéderont à l’arrestation du frère aîné de la chanteuse et de son mari. D’après le relevé des appels téléphoniques, la chanteuse qui était recherché avait passé de nombreux coups de fil à sa famille dans la journée du mercredi. Les enquêteurs sont donc venus à la conclusion que son mari et son frère étaient informés de l’endroit où était retranchée l’artiste, raison pour laquelle ils ont été mis aux arrêts par la DIC. Informé de l’arrestation de son mari et de son frère, la chanteuse décidera de se rendre d’elle-même au bureau du Sous-préfet de Dakar. Quelques instants après son arrivée dans les locaux du sous-préfet, la division des investigations criminelles sera informée de sa présence et se rendra sur les lieux pour la mettre finalement aux arrêts.

Amy Collé Dieng reconnait les faits

Interrogé par les enquêteurs de la division des investigations criminelles au Sénégal, la chanteuse sénégalaise a reconnu avoir effectivement tenu des propos injurieux à l’égard de Macky Sall, comme cela avait été révélé par l’enregistrement audio. Pour sa défense, Amy Collé Dieng a évoqué qu’elle n’était pas consciente lors qu’elle tenait ses propos, arguant qu’elle était enceinte. Mais cet argument évoqué pour sa défense a très peu de chance de l’innocenter étant donné que la chanteuse a reconnu les faits. Pour l’instant, rien n’a encore été décidé mais Amy Collé Dieng pourrait être poursuivi pour propos injurieux tenus à l’égard du président de la République. Toutefois, si l’artiste reconnait avoir offensé le chef d’Etat sénégalais, elle nie en revanche le fait d’avoir diffusé l’information pour la rendre publique et accessible à tous, ce qui pourrait naturellement la faire passer pour une victime dans cette affaire, du moins dans une moindre mesure.

La chanteuse piégée par des détracteurs de Macky Sall ?

Bien que la chanteuse sénégalaise ait reconnu les faits, il n’est pas à exclure la possibilité selon laquelle Amy Collé Dieng aurait été piégée dans cette affaire, donc par conséquent une victime. En plus d’avoir expliqué qu’elle était inconsciente pendant son acte, la chanteuse affirme aussi pour sa défense que l’enregistrement audio a été partagé manifestement sans son consentement dans un groupe WhatsApp proche de l’opposant Karim Wade, le fils de l’ancien président sénégalais. Il est donc possible que des détracteurs de Macky Sall seraient derrière la diffusion de l’enregistrement audio, une conclusion pourrait permettre à la chanteuse arrêtée de passer pour une victime, du moins pour ce qui est de la diffusion de la bande audio sur les réseaux sociaux.

275 total views, 8 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !