Sénégal: la chanteuse arrêtée pour offense au président placée sous mandat de dépôt

En détention depuis cinq jours, la chanteuse Amy Collé Dieng a finalement été placée sous mandat de dépôt ce mardi 08 suite aux injures proférées contre le président Macky Sall. L’artiste sénéglaise passera donc sa première nuit à la prison de Rebeuss, le même centre de détention où le maire de Dakar avait été conduit après son arrestation.

L’arrestation de la chanteuse Amy Collé Dieng fait toujours la une de l’actualité politique au Sénégal. Arrêtée jeudi dernier pour avoir tenu des propos injurieux à l’égard du président sénégalais, l’artiste musicienne a été placée ce mardi 08 août sous mandat de dépôt à Rebeuss. Selon les informations révélées par Senenews, Amy Collé Dieng bénéficiera de l’aide de deux avocats bien connus au barreau de Dakar pour assurer sa défense. Le procureur de la République qui s’est autosaisi de l’affaire dès la diffusion de la bande audio incriminant la chanteuse, a visiblement l’intention de faire toute la lumière sur cette affaire, puisqu’un autre suspect a été interpellé en plus de l’artiste. Si Amy Collé Dieng a reconnu avoir tenu les propos injurieux à l’égard de Macky Sall, nul ne sait pour l’instant si elle est également coupable de la diffusion de l’enregistrement audio sur les réseaux sociaux. A titre de rappel, les propos de la chanteuse ont été diffusés pour la toute première fois dans un groupe de discussion WhatsApp proche de Karim Wade. Il est donc possible que l’enregistrement ait été diffusé sur les réseaux sociaux sans le consentement d’Amy Collé Dieng qui pour sa défense n’a pas encore sorti de solides arguments. Pour sa défense, la musicienne sénégalaise avait laissé entendre qu’elle n’était pas tout à fait consciente lorsqu’elle tenait ses propos, ajouté à cela le fait qu’elle dit être enceinte.

Que risque Amy Collé Dieng dans cette affaire ?

D’après les textes en vigueur sanctionnant la cybercriminalité au Sénégal, la chanteuse arrêtée pour offense au président Macky Sall risque une peine maximale de 7 ans d’incarcération assorti d’une amende de 20 millions de francs Cfa, si toutefois elle était reconnue coupable. Mais pour l’instant il est difficile de savoir si Amy Collé Dieng est également à l’origine de la publication de l’enregistrement audio dans le groupe WhatsApp pro-Karim Wade. Pour en avoir le cœur net, la division des investigations criminelles au Sénégal a aussi mis aux arrêts l’administrateur du groupe où la bande audio a été diffusée. Tout comme la chanteuse, il l’admin du groupe de discussion a été aussi placé sous mandat de dépôt ce mardi. Rappelons aussi qu’une femme répondant au nom de Penda Ba a été aussi arrêtée pour avoir tenu des propos xénophobes sur les réseaux sociaux. Le procureur chargé de l’affaire compte de toute évidence mettre un terme aux déboires auxquels se livrent certains sénégalais en se permettant d’offenser certains responsables du pays sur les réseaux sociaux.

151 total views, 6 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !