Nigéria: 31 pêcheurs tués une attaque de Boko Haram près du Lac Tchad

Au Nigéria, 31 pêcheurs originaires de la région de Baga ont été tués dans attaque perpétrée par la secte islamiste Boko Haram. Même si la région est contrôlée depuis environ deux ans par l’armée nigériane, la zone du Lac Tchad est régulièrement en proie à des violences et des attaques qui causent de plus en plus la mort d’innocentes personnes.

Dans une nouvelle attaque de Boko Haram dans la zone du Lac Tchad, environ 31 pêcheurs ont perdu la vie selon une information rapportée par la presse locale. D’après Babakoura Kolo, l’un des responsables des milices qui luttent contre la secte islamiste, « 14 personnes ont été tuées à Duguri et 17 à Dabar Wanzam » dans cette offensive du groupe Boko Haram. Le Lac Tchad est régulièrement une voie empruntée par les pêcheurs, malgré la récurrence des attaques dans cette zone difficile d’accès. Selon une information rapportée à l’AFP, l’alerte aurait été donnée par un pêcheur originaire de la région de Baga. A en croire le témoignage de ce dernier, « les rebelles se sont divisé en deux groupes » pour mener cette attaque qui a coûté la vie à 31 pêcheurs. Histoire de dissuader tous ceux qui tenteraient de s’aventurer sur les eaux du Lac Tchad, la secte islamiste Boko Haram a laissé la vie sauve à un pêcheur à qui il a été confié la tâche de transporter les 31 cadavres. Cette attaque intervient alors que l’armée nigériane qui contrôle depuis 2015 la région de Baga venait de donner son feu vert aux pêcheurs pour l’exploitation des rives du Lac Tchad. Mais ce nouveau massacre causé par Boko Haram lundi montre bien que la zone n’est pas encore entièrement pacifiée comme le pensait l’armée nigériane qui a un moment donné reprochait aux pêcheurs de la région d’aider financièrement la secte islamiste grâce aux revenus générés par la pêche.

L’armée nigériane bientôt équipée d’un appui aérien

Dans le cadre de la lutte contre la secte Boko Haram, l’armée nigériane avait commandé 12 avions de chasse A-29 Super Tucano auprès des Etats-Unis. Cette vente avait été suspendue après le bombardement par erreur de plusieurs civils retranchés dans un camp de réfugiés par l’armée nigériane l’année dernière. Mais l’administration Trump a approuvé le 3 août dernier la vente des 12 avions de chasse à l’armée nigériane. Cet appui aérien de taille va « permettre au Nigeria de mener plus efficacement la lutte contre Boko Haram et la branche ouest-africaine du groupe Etat islamique, tout en diminuant potentiellement les risques de dommages collatéraux et de pertes civiles », a révélé un responsable américain. Depuis 2009, le Nigéria est confronté à la menace islamiste Boko Haram qui pour base arrière la région de Maiduguri située dans le nord du pays. A ce jour, plus 20.000 personnes sont mortes depuis le début de l’insurrection menée par Boko Haram.

150 total views, 6 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !