Agrobusiness : un délai fixé aux souscripteurs pour le remboursement

L’opération de remboursement des souscripteurs Agrobusiness en Côte d’Ivoire est rentrée dans sa phase finale, ce qui a permis des milliers de personnes ayant souscrit d’entrer en possession de leurs investissements, en fonction du solde disponible sur les comptes gelés. Le bilan actuel dressé par l’administrateur séquestre en charge de l’opération fait état de 11.383 personnes déjà remboursées sur les 48.296 attendues.

L’administrateur séquestre chargé de coordonner le processus remboursement des souscripteurs à l’agrobusiness en Côte d’Ivoire a fait un état des lieux à mi-chemin de l’opération lancée depuis des mois. Alors que la date du 20 août prochain a été arrêtée comme date butoir pour le processus d’enrôlement des personnes à rembourser, seul 24% des souscripteurs ont pu entrer en possession d’une partie de leurs investissements, selon les modalités de remboursement fixées par le gouvernement ivoirien. Sur les 48.296 personnes à rembourser à l’issue de cette opération, l’administrateur séquestre a indiqué que seulement 11.383 ont pu être remboursées depuis le début de l’opération à hauteur de 11,04 milliards de francs Cfa. Sur les 48.296 souscripteurs appelés à se faire enrôlés au sein des 16 banques indiquées pour le remboursement, seuls 17.400 ont pu se faire enregistrer dans la base de données des établissements financiers pour entrer en possession de leurs dus. D’après le gouvernement, le montant total disponible sur les comptes des 23 entreprises incriminées dans le scandale agrobusiness s’élèverait à 24,5 milliards, alors que le montant global investi par les souscripteurs est estimé à 100,5 milliards de francs Cfa. Rappelons que des ressources additionnelles estimées à 1,15 milliards de francs Cfa ont été récemment découvertes. Elles devraient être logiquement rajoutées au solde disponible sur les comptes dans le cadre du remboursement. Les personnes ayant souscrits à l’Agrobusiness ne percevront en moyenne que le quart de leurs mises de départ dans cette opération, une énorme désillusion pour des personnes qui s’attendaient à RSI 3 fois supérieurs à leurs investissements de départ.

Une date limite fixée aux retardataires

Pour l’instant, rien n’a encore été annoncé officiellement mais tout porte à croire que le gouvernement ivoirien envisage de boucler le dossier agrobusiness en Côte d’Ivoire d’ici la fin de l’année. Ce serait sans doute l’une des raisons pour lesquelles l’administrateur séquestre chargé de l’opération a annoncé une date butoir pour l’enrôlement des souscripteurs dans les 16 banques de remboursement désignées par le gouvernement. Les quelques 30.000 souscripteurs qui manquent à l’appel des banques sont priés de se faire enrôler dans les établissements financiers d’ici le 20 août 2017.
Au titre du remboursement, rappelons que plusieurs sources avaient fait état récemment d’un arrangement secret entre le gouvernement et Christophe Yapi, le président du groupe Monhevea.com qui est sous le coup d’un mandat d’arrêt international comme de nombreux patrons d’entreprises agrobusiness en Côte d’Ivoire. Ces accords prévoyaient une rencontre entre Christophe Yapi et les souscripteurs ici à Abidjan pour des discussions sérieuses sur les modalités de remboursement, mais aucune source officielle n’est venue confirmée l’existence de ces négociations secrètes sur le dossier agrobusiness.

245 total views, 8 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !