Rabat : une circoncision collective se termine mal

La circoncision est une pratique courante en Afrique surtout chez les jeunes garçons.

C’est pour honorer cette coutume ancestrale qu’un groupe de petits garçons a été réuni dans une circonscription à Rabat, la capitale politique du Maroc. L’action initiée par une association aurait mal tourné. Ce qui devait être une belle œuvre caritative a fini par inquiéter les parents des infortunés. Comment un tel drame a pu survenir ?

Hier une circoncision collective dans un quartier de Rabat s’est terminée aux urgences. Quatre enfants seront conduits aux urgences pour y subir des soins afin d’être tirés d’embarras. Dans les lignes qui suivent nous verrons de quoi il s’agit au juste.

Une coutume ancestrale perpétuée

La circoncision est une pratique aussi vieille que le monde. Elle est pratiquée par beaucoup de peuples dont les plus importants sont les Asiatiques, les Arabes, les Juifs et les Africains. Elle consiste en l’ablation totale ou partielle du prépuce, en supprime ainsi sa fonction et le laisse le gland du pénis en permanence à découvert. Chez la jeune fille il s’agit de l’excision, qui est depuis largement interdit dans le monde entier. Par contre la circoncision demeure une pratique très importante et elle se positionne comme la première phase de la socialisation et de la vie sexuelle d’un homme. Si vous n’êtes pas circoncis vous êtes la risée de tous au pis vous êtes rejeté. C’est pour cela que l’organisation PJDiste a décidé d’aider les enfants d’un quartier pauvre.

Une action caritative dans le fond

Abderahim Laqraa le président PJDiste de l’arrondissement de Youssoufia à Rabat entendait venir en aide aux plus nécessiteux de la capitale en offrant une circoncision collective aux enfants de ceux-ci. Cette initiative a été saluée par les familles qui n’avaient pas le moyen de faire circoncire, en tout cas pour l’instant, leurs progénitures qui trainaient encore le « chapeau honteux ». C’est ainsi que plusieurs enfants ont été recensés pour profiter de l’aubaine. Mais tout ne se serait pas passé comme prévu par les organisateurs de la cérémonie, rapporte le quotidien Al Akhbar.

Qui finit mal cependant

La circoncision a bel et bien eu lieu avec toutes les précautions possibles, bien entendu médicales. Selon les informations recueillies, l’opération se serait déroulée dans le strict respect des conditions requises pour ce genre d’opération à savoir la présence d’un médecin. Un médecin avait donc été sollicité pour superviser tout le déroulement de la circoncision mais celle-ci, une femme donc, ne se serait pas déplacée. Le président de l’organisation dû alors recourir aux services d’infirmiers à la retraite. L’incident serait-il donc dû à l’inexpérience des retraités ? Cela semble contradictoire puisque vieillesse rime avec expérience…du moins c’est l’opinion populaire. En tout cas quatre des enfants ont été transportés d’urgence à l’hôpital après l’incapacité des infirmiers commis à cette tâche. Aux dernières nouvelles, les enfants hospitalisés ont été opérés afin d’arrêter le saignement dû à une mauvaise incision.
La circoncision des enfants de l’arrondissement Youssoufia s’est terminée dans le drame. Heureusement qu’il y a eu plus de peur que de mal. Maintenant l’heure est aux enquêtes pour situer les responsabilités. Le médecin contactée au départ par l’association se serait dédouanée de toute implication car selon elle, elle n’a jamais été sollicitée par une quelconque organisation. Les investigations plus poussées seront nécessaires.

138 total views, 8 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !