Ta Lou en finale du 200 m : seconde chance pour l’or à Londres

La sprinteuse ivoirienne Ta Lou Marie-Josée dispute ce vendredi soir la finale du 200 m au championnat monde de l’athlétisme qui se déroule actuellement à Londres. Si elle avait raté de peu la médaille d’or pendant la finale du 100 m, l’athlète ivoirienne se voit ainsi offrir une seconde chance de triompher aux mondiaux de l’athlétisme.

Ta Lou Marie-Josée joue ce vendredi sa dernière carte pour espérer décrocher une médaille d’or au championnat mondial de l’athlétisme qui se déroule à Londres. Arrivée en tête lors des demi-finales du 200 mètres avec un chrono de 22s50, la sprinteuse ivoirienne a une seconde chance de se rattraper de vendredi, après avoir frôlé de peu la médaille d’or pendant la finale du 100 m le 6 août dernier à Londres. Alors que les caméras montraient clairement l’ivoirienne franchir la ligne d’arrivée en première position Ta Lou Marie-Josée a dû se contenter de la médaille d’argent malgré un score 10s 86 sur le 100 mètres. Une erreur commise involontairement à la ligne d’arrivée a été à l’origine de cette défaite qualifiée d’injuste par de nombreux ivoiriens, étant donné que la sprinteuse ivoirienne a bel et bien franchi la ligne d’arrivée la première. Mais le règlement de l’athlétisme stipule dans ce cas de figure que seule la tête ou l’épaule peut être pris en compte pour déterminer le nom du vainqueur. Tirant les leçons de cette erreur, Ta Lou s’apprête à décrocher ce vendredi sa première médaille d’or à une compétition mondiale d’athlétisme. Avant l’heure de la finale du 200 m, qui aura lieu à 20h50, la sprinteuse ivoirienne reçoit les encouragements du peuple ivoirien sur les réseaux sociaux dans l’espoir que cette fois sera la bonne.

Ta Lou Marie-Josée, une sprinteuse en constante progression

En athlétisme féminin, les espoirs de la Côte d’Ivoire aux mondiaux de Londres reposaient sur Ta Lou Marie-Josée et Murielle Ahouré. Malheureusement, Murielle Ahouré ne parviendra pas à faire sensation à Londres en athlétisme. Quant à Marie-Josée, elle reste pour l’instant au meilleur de sa forme et se surpasse à chaque course. Après s’être qualifiée pour les séries du 200 mètres féminin avec un chrono de 22s70, la sprinteuse ivoirienne a réalisé un temps de 22s50 en demi-finale du 200 m. Rappelons que Marie Josée revient tout fraîchement d’Abidjan où elle a été d’une grande aide à la victoire de la Côte d’Ivoire au relais du 400 mètres le 26 juillet dernier. Malgré ses belles performances sur les pistes, Ta Lou a encore des progrès à faire pour devenir une sprinteuse mondialement aguerrie. La petite erreur commise lors de la finale du 100 mètres le 6 août dernier est la preuve que la championne ivoirienne doit encore s’améliorer pour confirmer qu’elle figure incontestablement parmi les plus grandes athlètes mondiales de notre temps. En quête d’une médaille d’or aux compétitions mondiales de l’athlétisme, Ta Lou Marie-Josée va-t-elle monter sur le toit du monde à Londres ? Nous le saurons dans quelques heures.

107 total views, 6 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Cotedivoire.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !