in

Akon : L’artiste plus que jamais engagé pour son continent

L’artiste américain d’origine sénégalais, Akon, s’est visiblement lancé dans un engagement sans réserves pour son Afrique.

Une campagne tous azimuts pour venir en aide à populations africaines. Ces populations croulent sous le poids de la misère et de la faim. Le Sénégalais veut redonner à l’Afrique ce que celle-ci lui a donné pour qu’il soit aujourd’hui cette star planétaire. C’est pourquoi il a lancé de nombreux projets de développement à travers toute l’Afrique.

Akon ne fait pas que du social, il sensibilise également les masses africaines pour l’éveil des consciences. Dans le même temps il tacle les dirigeants du continent qui seraient plus enclins au bien être de leurs seules personnes qu’à celui de leurs peuples. Nous vous proposons de jeter une lumière sur les projets entrepris par Akon en faveur des plus démunis en Afrique.

Afrique mon Afrique, quand te lèveras tu

« Afrique mon Afrique, Afrique des fiers guerriers… » chantait David Diop dans son poème « Afrique mon Afrique » extrait de Coups de Pilon. Akon semble s’être inscrit dans cette veine de l’éveil de son continent. De plus en plus véhément contre la classe dirigeante africaine, Akon ne cache plus sa déception de la gouvernance sur le continent. Dans une émission sur BBC Afrique intitulé « C’est le moment », le rappeur avait lancé entendre : « Un dirigeant est fort quand son peuple est fort ». Par une telle déclaration il interpellait les politiciens qui ne se soucient que de leurs propres intérêts, négligeant une jeunesse mal en point. C’est pourquoi celle-ci est de plus en plus tentée par l’immigration.

La problématique de l’immigration

Dans ce même interview, Akon s’attaque à l’humanisme intéressé et verbalisant de l’Occident. « L’Afrique n’a pas besoin d’aide », crie-t-il. Pour lui le continent africain a toutes les richesses pour son essor économique, humain et social. Il dit ne pas comprendre l’immigration clandestine et périlleuse dans la Méditerranée quand c’est l’Afrique qui « aide le reste du monde ». Par la même occasion le co-fondateur de Konvick Musik appelle la diaspora africaine à venir en aide à ceux qui sont restés sur le continent. L’artiste ne fait pas que critiquer, il joint l’acte à la parole. On en veut pour preuve son projet sur l’électrification en Afrique.

Akon s’engage en faveur du développement du continent

Akon s’est lancé dans l’électrification de l’Afrique à travers son projet « Lighting Africa » initié en 2015. Le projet développe l’énergie solaire et pour cela il représente une alternative viable à la crise énergétique actuelle. Déjà des centaines de milliers de lampadaires et des kits solaires domestiques ont été distribués à plusieurs foyers dans les quatorze pays associés. Il s’agit notamment du Benin, du Burkina et du Mali pour ce qui concerne l’Afrique de l’ouest.
Akon garde en lui cet amour pour sa terre d’origine, l’Afrique. Malgré les années de luxe et de luxure passées aux Etats Unis, l’artiste n’a jamais oublié son Afrique. Aujourd’hui il s’engage sur tous les fronts pour voir l’Afrique émerger enfin. Projets de développement, de musique et coup de gueule politique sont au menu de la nouvelle vie de la star du RnB américain. Cet engagement est très salutaire pour l’ensemble des Africains qu’il aide au quotidien. Souhaitons-lui maintenant une santé de fer pour continuer son action humaniste et panafricaniste.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Emmanuel Macron : la somme dépensée pour son maquillage, astronomique ?

Coupe du Monde 2018: tournant décisif dans les éliminatoires en Afrique