Congrès du RDR: des membres du RACI appellent Soro Guillaume à ne pas participer

A quelques jours du grand congrès du RDR, la polémique sur une participation de Guillaume Soro alimente toujours les débats. Réunis à Bouaké dimanche, quelques membres du RACI, le réseau des amis de la Côte d’Ivoire, ont demandé au président de l’Assemblée Nationale de ne pas participer au grand rassemblement organisé par le parti d’Alassane Ouattara.

Guillaume Soro sera-t-il présent au congrès du RDR prévu pour ce mois de septembre ? La question reste encore posée à quelques jours de l’ouverture de ce grand rassemblement des républicains à Abidjan. Si le président de l’Assemblée nationale n’a pas encore levé le doute sur sa participation au congrès, des voix s’élèvent de plus en plus pour lui demander de boycotter ce rassemblement prévu pour les 9 et 10 septembre. Le dimanche 3 septembre, des membres du RACI se sont réunis à Bouaké pour témoigner leur indéfectible soutien au président de l’Assemblée Nationale tout en évoquant bien sûr la présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire : « Tous les leaders de jeunes et les membres du RACI se sont réunis pour dire que le président Soro a encore une jeunesse à Bouaké, ville importante dans l’histoire de ce pays. Le président Soro Guillaume est au centre de l’histoire récente de la Côte d’Ivoire. A ce titre, nous pensons qu’il peut être président de la Côte d’Ivoire en 2020. Nous avons foi en notre leader et avons donc souhaité de lui rendre hommage et de l’encourager dans le discours de pardon et de réconciliation qu’il a prôné depuis la première session ordinaire de l’Assemblée Nationale au mois d’avril dernier », a déclaré le coordonnateur du RACI de la région. Mais par-dessus-tout, Motar Diallo et une centaine de jeunes ont souhaité que Guillaume Soro boycotte le congrès du RDR annoncé pour le 9 et 10 septembre à Abidjan, un refus qui confirmerait les soupçons de crise au sein du RDR qui opposent partisans de Soro à ceux de la grande mouvance du parti.

Les partisans de Soro marginalisés au RDR ?

Même si officiellement le divorce n’est pas encore annoncé, les proches de Guillaume Soro estiment être de plus en plus marginalisés au sein du RDR. Contrairement à l’idée véhiculée par quelques responsables du Rassemblement des Républicains, « Le terrain n’est pas bouclé comme le disent certains leaders… Il y a une majorité silencieuse proche de Soro. Les gens ont peur de s’affirmer de peur de subir des limogeages », a expliqué Moctar Diallo lors de la réunion avec des membres du RACI. Difficile de mesurer leur influence pour l’instant, mais au sein du RDR la tendance pro-Soro gagne sensiblement du terrain, même si les cadres du parti semblent persuadés que les décisions les plus importantes concernant l’avenir du parti, y compris pour la présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire seront prises lors du congrès. L’absence de Soro au grand rassemblement du RDR confirmerait ainsi les soupçons de ceux et celles qui scandent que le président de l’Assemblée nationale et ses partisans ne sont plus les bienvenus.

82 total views, 2 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Scandale.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !