Côte d’Ivoire : qui a dit que tous les policiers étaient des fainéants et des véreux ?

Les policiers de Côte d’Ivoire sont peut-être le corps d’armée qui jouit le moins de l’estime des populations depuis plusieurs années maintenant.

L’on les accuse d’être de gros fainéants, en plus d’être des personnes véreuses. Ils ne feraient donc pas bien leur métier et escroqueraient les usagers de la route. Chauffeurs de taxi et de Gbakas ne cessent de les maudire tous les jours que Dieu fait. En outre ils seraient payés à ne rien faire, se contentant de bavarder aux carrefours. Tous les policiers de Côte d’Ivoire sont-ils autant inutiles ?

Les policiers ivoiriens ne sont pas tous à ranger dans le même panier si tant est-il que leur étiquette est justifiée. Il y aurait encore des agents assez bien pour faire leur travail convenablement et de surcroit avec passion. L’un de ceux-là auraient été aperçus à Bouaké cette semaine. La vidéo le montrant en plein travail fait le tour de la toile en ce moment.

Les policiers, une réputation écorchée

La police de Côte d’Ivoire a perdu de sa majesté depuis quelques années. Passons sous silence les haines nourries à cause des tensions nourries pendant la crise post-électorale et l’intégration dans le corps d’individus peu habilités. Le plus grand défaut reproché aux agents de la police est sans aucun doute leur corruption et leur démotivation. En effet, la corruption est devenue une institution au sein de la police. Un film comme Le Villageois de Gohou et Bohiri Michel témoigne de cette opinion négative sur la police nationale. Les querelles avec les conducteurs sont monnaie fréquents dans le district d’Abidjan. En outre ils sont taxés d’être de bons paresseux, en gros des fonctionnaires qui se contentent d’empocher leur salaire chaque fin de mois.

Un policier pas comme les autres

Depuis le weekend passé, une vidéo est devenue virale sur l’internet, en tout cas en Côte d’Ivoire. C’est celle d’un policier en exercice dans un grand carrefour de la ville de Bouaké, dit-on. Sapé comme jamais, l’homme fait son métier d’une manière telle qu’il s’attire l’admiration des internautes. On le voit en plein milieu de la voie, réguler la circulation en faisant des gestes dignes de Mickael Jackson. Il marche d’un pas martial presque robotique, se retourne, indique une direction, prend une posture…C’est un régal de le voir ainsi accomplir son métier avec passion. Son dévouement fait mentir tous les préjugés qu’on avait des policiers, ces fonctionnaires férus de bureaucratie. Il y a donc toujours une exception à toute règle et là on en a une preuve en image.

Les internautes saluent l’homme

Beaucoup d’internautes, même hors de la Côte d’Ivoire ont apprécié le travail du policier ivoirien. Ainsi un Camerounais affirme : « Il aime simplement son travail. Ici au Cameroun le salaire de 70.000 francs les rends plutôt agressifs et corrompus ». Les internautes saluent la passion avec laquelle il régule la circulation à un carrefour où il manque le feu. A Abidjan, souvent même avec le feu, les embouteillages ne manquent pas à cause des chauffeurs indisciplinés. « L’amour de son boulot ! C’est son exemple que nous devons copier pour améliorer notre société ». Le policier est devenu, en l’espace de quelques jours, le symbole de l’Ivoirien nouveau.
La vidéo a suscité des milliers de Like et de commentaires admiratifs au sein de la WebSphere. Si certains saluent son dévouement pour son travail, d’autres y voient l’appel au civisme et au travail de tous les Ivoiriens. En effet si chacun faisait convenablement son travail à son biveau, le pays se porterait certainement mieux. C’est un modèle de citoyen et de travailleur qui doit inspirer chaque Ivoirien afin de bâtir une société de valeur.

69 total views, 2 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Scandale.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !