Awards des coupé décalé 2017: Beynaud, Arafat, Debordo… à chacun son rêve

La seconde édition des Awards du coupé décalé a été lancée il y’a plus d’une semaine, signant le début des hostilités entre les plus gros barons de la tendance musicale. Si certains Dj ont tout simplement jugé utile de se retirer de la compétition, ce n’est ni le cas de Beynaud, d’Arafat et encore Debordo. Ces trois monstres s’affrontent dans la catégorie de l’artiste de l’année mais sans pourtant partager les mêmes ambitions.

L’édition 2017 des Awards du coupé décalé bat son plein avec son corolaire de revendications et de protestations. Le vainqueur de la saison 2 ne sera connu que début octobre mais déjà les hostilités font rage entre trois titans du coupé décalé qui concourent dans la catégorie de l’artiste de l’année : Dj Arafat, le mannequin des arrangeurs Serge Beynaud et enfin Debordo Leekunfa qui se fait désormais appeler Maîtré-Maîtré. Kedjevara s’étant retiré de la compétition, les trois monstres du coupé décalé se présentent comme les trois favoris en 2017 pour le prix de l’artiste de l’année. Mais hélas, cette récompense ne sera décernée qu’à l’un d’entre eux. Mais il est actuellement difficile de se pronostiquer sur un vainqueur car la bataille s’annonce cette année plus que jamais serrée entre les trois hommes, d’autant plus qu’un jury a été instauré aux Awards du coupé décalé sur proposition formulée par plusieurs nominés.

Arafat rêve du doublé historique

Marquer l’histoire en devenant le seul artiste, ou du moins le premier chanteur coupé décalé à décrocher deux fois de suite le prix de l’artiste de l’année, c’est l’objectif de DJ Arafat qui s’était retiré des Awards avant de reconsidérer sa décision en prenant part à la compétition. Avec la montée en puissance de ses rivaux, Debordo avec le Pikimin et Serge Beynaud aujourd’hui considéré comme le numéro 2 du coupé décalé, le Yoro ne peux rêver d’un plus cadeau que le trophée de l’artiste de l’année confirmer à ses détracteurs qu’il demeure toujours le capitaine du coupé décalé.

Debordo Leekunfa veut détrôner le Yoro

Pour Debordo, il n’y a pas lieu de faire un débat ni un vote pour savoir à qui reviens le prix de l’artiste de l’année, étant donné qu’il s’autoproclame vainqueur depuis le lancement des votes. Mais par-dessus-tout, ce trophée serait pour lui l’aboutissement d’un travail de résurrection qui a démarré en juin dernier avec la sortie du tube Pikimin. Debordo Leekunfa ne perd toutefois pas de vue l’objectif qu’il s’est fixé depuis quelques mois, à savoir remonter la pente et pourquoi pas dépasser son ancien compagnon Arafat, une recette qu’il n’a pas encore trouvé.

Beynaud et sa fameuse voiture

Contrairement à Arafat et Debordo, Beynaud lui semble se soucier plutôt de la voiture mise en jeu cette année pour récompenser le vainqueur. Pour le mannequin des arrangeurs, cette année l’objectif c’est ‘‘voiture ou rien’’, comme s’il essayait de faire croire qu’il n’est intéressé que par la seule récompense matérielle. Mais cette ironie avec laquelle il appelle les gens à voter pour lui afin qu’il gagne la voiture n’est qu’une ruse mise en place pour pousser ses fans à voter massivement pour lui.

Pour plus d’infos voir la page : http://coupedecaleawards.com/web/

19 total views, 19 views today


  
Haut

Hello !

Vous aimez Scandale.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !