in

Emmanuel Eboué n’a pas le VIH-SIDA (Officiel)

Le footballeur ivoirien a défrayé la chronique la semaine dernière avec son transfert en Chypre annulé pour des problèmes de santé. Mais la presse turque qui suivait de près cette affaire avait révélé que le joueur ivoirien était atteint du VIH – SIDA, une information qui vient d’être officiellement démentie par son docteur.

Bonne nouvelle pour Emmanuel Eboué, les examens réalisés ont révélé que le joueur ivoirien n’était pas atteint du VIH-SIDA, alors que la presse turque avait laissé entendre que l’ancien Gunners était seropositif. Cette folle rumeur qui s’est répandue sur la toile la semaine dernière a quelque peu retardé la signature du nouveau contrat décroché par le joueur en Chypre. Mais cette information selon laquelle Emmanuel Eboué serait atteint du Sida a été démentie par Arsenal son ancien club il y’a un peu plus d’une semaine : « Dans le cadre d’un transfert, Emmanuel Eboué a présenté une anomalie sanguine à la visite médicale. Il est hospitalisé et la rumeur d’un éventuel SIDA est écartée pour le moment. », avait martelé Arsenal France sur son compte Twitter. Et ce jeudi 12 octobre, c’est au tour d’Harun Gulmez, le médecin qui a réalisé la visite médicale du joueur en Chypre, d’apporter un démenti à cette folle rumeur qui s’est emparée de la presse et des réseaux sociaux : « Emmanuel Eboué n’est pas atteint du Vih-Sida », a-t-il déclaré. Toutefois, le docteur confirme bel et bien des « anomalies sanguines » dans l’organisme du joueur ivoirien qui était censé relancer sa carrière en Chypre après quelques années de disette. Il y’a donc eu plus de peur que de mal dans cette affaire aurait très bien pu être à l’origine de l’annulation du nouveau contrat d’Emmanuel Eboué. Ce dernier reste donc en Angleterre pour suivre les soins indiqués et devrait donc à son retour officialiser son engagement avec le Turk Ocagi Limassol en Chypre.

L’origine de la rumeur sur Eboué toujours inconnue

Dans les débuts, certains avaient pointé du doigt la responsabilité du médecin en charge de la visite du joueur, en ce qui concerne cette folle rumeur selon laquelle le joueur ivoirien était atteint du Sida. Mais Dr Harun Gulmez a formellement démenti être à l’origine de ces ‘‘fausses informations’’ qui avaient été relayées par la presse turque. Quand bien même il serait le médecin ayant effectué la visite médicale et constaté les anomalies sanguines dans l’organisme d’Emmanuel Eboué, le Dr Harun Gulmez rejette toute responsabilité dans cette rumeur répandue sur le footballeur ivoirien. Selon le docteur, les résultats de la visite médicale sont des informations ultra «confidentielles » qui ne sont transmis qu’au club concerné directement sans intermédiaires. A ce jour donc, difficile de savoir sur quoi se font fondé certains journaux turcs pour affirmer que les résultats de la visite médicale d’Eboué avaient révélé qu’il était atteint du VIH-SIDA, une information démentie par voie officielle ce jeudi par le docteur ayant effectué les analyses du joueur ivoirien en Chypre.

Merci de donner une note

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coupé décalé: 11e anniversaire de la mort de Douk Saga

Côte d’Ivoire : libération des 40 étudiants incarcérés (Fesci)