in

Debordo Leekunfa menace Taliban Choco avec une arme

L’artiste Debordo Leekunfa fait encore parler de lui sur les réseaux sociaux, mais de la plus mauvaise des manières. Suite à une altercation avec Taliban Choco, le concepteur du Pikimin a une nouvelle fois menacé son interlocuteur avec son arme à feu, une version des faits que le Dj n’a pas encore confirmé.

Plus rien ne vas entre Debordo Leekunfa et Taliban Choco. Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, l’homme d’affaires ivoirien résidant en France explique avoir été menacé par le Dj ivoirien dans la nuit du lundi dans la commune de Cocody. Selon les explications données par Taliban Choco, Debordo Leekunfa aurait même sorti son arme à feu pour le menacer de mort devant ses amis, tout simplement « parce que moi Taliban, j’ai eu à faire une vidéo où je l’ai traité de lâche parce qu’il a pris son trophée des Awards et l’a jeté au fonds de l’eau », explique l’homme d’affaires résidant en France. Mais ces menaces n’ont manifestement pas pu intimider Taliban Choco, comme il nous l’explique dans sa vidéo : « Debordo a voulu m’impressionné, mais il s’est impressionné tout seul. Il a sorti son arme (un Pistolet Automatique), fait du cinéma pour montrer qu’ici à Abidjan il se promène avec une arme. Je ne peux pas concevoir qu’un civil, quelqu’un qui n’a pas le port d’arme se promène avec une arme dans la voiture ». Mais l’homme d’affaire est allé encore plus loin en proférant des injures à l’encontre de Debordo Leekunfa qu’il a traîté de ‘‘pute’’, de ‘‘margouillat’’ ou encore de ‘‘salope’’. Après l’épisode Arafat, Debordo se retrouve encore au centre d’un scandale de menace de mort avec une arme à feu. Mais tout comme la première fois, certains ont du mal à croire le Maîtré-Maîtré a pu brandir une arme contre quelqu’un à Abidjan.

Taliban Choco encore dans du buzz ?

Considéré comme un as du buzz sur les réseaux sociaux, Taliban Choco a aujourd’hui du mal à faire accepter son histoire aux internautes. Pour cause, certains estiment qu’il agit encore d’un nouveau buzz, comme il l’a si bien coutume de la faire à longueur de journée. Mais ce dernier rassure : « Ceux qui pensent que c’est du buzz, c’est leur point de vue. Souvent quand la vie d’une personne est en danger, il ne sert à rien de le faire passer pour du buzz. Nous faisons du buzz tous les jours mais souvent c’est du sérieux », a indiqué Taliban Choco. Pour confirmer ses dires, l’homme d’affaires ivoirien explique même que de nombreux témoins étaient présents lorsque Debordo a sorti son arme à feu pour le menacer devant le bar Bluethoot sis à Angré dans la commune de Cocody.
Pour l’instant, il ne s’agit que de la version des faits donnée par Taliban Choco, Debordo ne s’étant pas encore exprimé sur cette nouvelle affaire. Mais avec cette vidéo postée par Taliban, le Dj ivoirien devrait très bientôt s’exprimer pour donner sa version des faits, à moins que toute cette histoire ne soit que la réalité.

1 Point ou Zéro ?

-1 points
Upvote Downvote

Total votes: 1

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 1

Downvotes percentage: 100.000000%

Dj Arafat à Emma Lohoues: ‘‘faut laisser le mari d’Aïcha Razak’’

Tariq Ramadan accusé de viol: Henda Ayari (victime) dépose une plainte