ACTUALITE

Faits marquants de l’actualité ivoirienne en 2015

Actualité Ivoirienne 2015

Un regard rétrospectif sur les grands événements qui ont animé la scène politique, sociale, économique, sportive et culturelle de la Côte d’Ivoire ces douze derniers mois

L’actualité ivoirienne en 2015 a été marquée par une série d’évènements qui ont été appréciés plus ou favorablement par les populations. Ces faits marquants ont occupé le paysage ivoirien et mis à contribution tous les secteurs et acteurs politiques du pays. La rédaction de Cotedivoire.News se propose de revenir sur quelques traits essentiels qui ont, d’une manière comme d’une autre, marqué l’opinion publique et internationale . Il s’agit d’un mélange conjugué de faits heureux et malheureux à certains égards dans les domaines de la politique, de l’économie, de l’action sociale ou encore du sport.

Les temps forts de l’actualité politique

Simone Gbagbo condamnée à 20 ans de prison

L’ex première dame ivoirienne a été condamnée en mars 2015 par la justice ivoirienne à une peine de 20 ans de prison pour son rôle dans la crise post-électorale de novembre 2010. Les charges qui ont été retenues contre Simone Gbagbo sont les suivantes: participation à un mouvement insurrectionnel, complot contre l’autorité de l’état et troubles à l’ordre public. La Cour Pénale avait saisi les autorités judiciaires ivoiriennes pour un transfert de l’ancienne première dame à la Haye, une requête que l’état avait rejeté, estimant être en mesure de prendre en charge ce procès. Cette peine est assortie d’une privation de droits civiques pour l’épouse de Gbagbo sur une période de 10 ans.

Inculpation des pro-Ouattara

Au mois de juillet, les autorités judiciaires ivoiriennes ont inculpés plusieurs responsables militaires fidèles au président Alassane Ouattara dans le cadre des violences survenues pendant de la crise post-électorale de 2010. Parmi les 8 huit personnes inculpées, figurait les noms de Chérif Ousmane et de Losseni Fofana dit ‘‘Loss’’. Le premier était à la tête du régiment de la garde républicaine en Côte d’Ivoire et le second désigné comme le commandant en chef de certaines localités de la zone Ouest du pays. Les partisans de l’ancien président fustigeaient régulièrement l’appareil judiciaire et posaient le procès des anciens combattants comme une condition essentielle au retour à la paix.

Réélection du président Ouattara à la tête du pays

La population ivoirienne a renouvelé sa confiance au chef de l’état pour un second mandat de cinq à la tête du pays. A 73 ans, Alassane Ouattara est sorti victorieux sans grande surprise dès le premier tour du scrutin présidentiel qui s’est tenu le dimanche 25 octobre 2015. Avec un taux de participation frôlant les 54,63%, la coalition RHDP a permis au chef de l’état d’emporter ces élections par un score écrasant de 83,66% devant ses concurrents dont l’actuel président du Front populaire ivoirien arrivé en seconde position avec un score en dessous des 10%, (9,29%). L’engouement n’a pas été au rendez-vous si l’on compare le taux de participation à celui de la précédente élection qui atteignait la barre des 80%. Le contexte qui a prévalu en 2010 diffère largement de celui de 2015, raison pour laquelle on note un écart assez important entre les deux pourcentages. Une partie de l’opinion estime que ce faible taux résulte du boycott lancé par les partisans de Laurent Gbagbo qui sont restés sourds à l’appel du président ivoirien. Ils conditionnent leur participation au jeu démocratique par la libération de leur leader incarcéré à la Haye depuis 2011.

La Cpi confirme la présence de l’ancien président ivoirien pendant son procès en janvier

Des doutes planaient sur son état de santé qui ne le permettrait pas de pouvoir prendre part à son procès prévu pour 2016 à la Haye. Dans un communiqué, la Cour Pénale Internationale a mis fin aux doutes en donnant confirmation de la présence effective de Laurent Gbagbo à son procès qui débutera le 28 janvier prochain. La date du 10 novembre 2015 qui avait été retenue par le Tribunal Pénal International a été repoussée pour la nouvelle année. l’ex-chef d’état ivoirien sera conjointement jugé avec Charles Blé Goudé, leader de la jeunesse patriotique ivoirienne.

Tensions entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso

Le torchon brûle entre les deux nations depuis plusieurs mois. Le pays des hommes intègres accuse le président de l’assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro d’être impliqué dans la tentative de coup d’état manqué du 17 septembre dernier. A l’origine des tensions, une conversation téléphonique entre Soro et Djibril Bassolé l’ancien ministre des affaires étrangères du régime Blaise. Les deux hommes ont formellement démenti les graves accusations portées contre eux, alors qu’un officiel burkinabé est monté au créneau pour affirmer l’authenticité de la bande sonore. Les autorités judiciaires burkinabè disent attendre les résultats de l’enquête avant toute prise de décision. Les tensions pourraient ressurgir entre les deux nations frères suite au mandat d’arrêt lancé contre Blaise Compaoré qui se trouve à Abidjan depuis sa destitution le 30 octobre 2015. Pour l’instant, l’état ivoirien n’a donné aucune réponse officielle au sujet de l’extradition de l’ancien président du Burkina Faso.

Tour d’horizon de l’actualité société sociale

Inauguration officielle de la première usine de transformation de cacao en Côte d’Ivoire

Premier producteur mondial de Cacao, le pays dispose désormais d’une unité de transformation de ses fèves. La société française Cemoi avec l’accord de l’état ivoirien a procédé à l’inauguration officielle de la première usine de production cacaoyère dans la zone industrielle de Yopougon. Cette cérémonie s’est tenue le lundi 18 mai 2015 en présence du chef de l’état Alassane Ouattara. Un peu plus de 350 emplois directs ont été générés grâce aux efforts conjugués de l’industriel français et du gouvernement ivoirien.

Hausse du prix du cacao

A l’occasion de l’ouverture de la campagne 2015-2016 pour la culture du cacao, le président de la république a été porteur d’une bonne nouvelle pour les paysans ivoiriens en octobre. Il s’agit des nouvelles tarifications fixées par le gouvernement en ce qui concerne le prix d’achat du cacao. Le kilo passe de 850 francs cfa l’année dernière pour atteindre le montant de 1000 francs cfa pour la nouvelle campagne. Une marge supplémentaire  de 18% pour les paysans qui restent sous le seuil de la précarité malgré le rang important qu’occupe le pays dans la production cacaoyère mondiale.

Baisse des prix du carburant

En Octobre, les tarifs aux différentes stations à l’essence et au gazole ont connu une légère baisse après plusieurs années de stagnation. Pour l’essence, le litre à la pompe est passé de 680 et 650 f cfa. Cette baisse s’est poursuivie jusqu’au mois de novembre où il est tombé à 620 f cfa. Le gazole est quant à lui passé de 580 à 570 f cfa. Malgré ce repli, les coûts de transports restent toujours élevés au pays. En d’autres termes, la baisse aura uniquement profité aux transporteurs.

Temps forts de l’économie

L’attribution d’une note positive à la Côte d’ivoire

L’agence de notation américaine Moody’s a octroyé une note positive à l’économie ivoirienne, en récompense à ses efforts entrepris pour la croissance spectaculaire que le pays connaît depuis plus de 3 ans. La note souveraine de la Côte d’Ivoire passe de B à BBB avec une perspective positive. La croissance moyenne de 8% depuis 2012 a été l’un des atouts majeurs qui ont joué en faveur du pays.

Inauguration du centre commercial playce de marcory

Le super marché Playce de Marcory qui suscite tant la curiosité de la population abidjanaise a été officiellement inauguré le vendredi 18 décembre 2015 en présence du chef de l’état. Le montant du projet serait estimé à environ 33 milliards de f cfa. La superficie de 20.000 mètres carrées qu’occupe le centre commercial comprend quelque 55 boutiques et emploie plus de 500 personnes.

Actualité sportive de l’année

Les éléphants vainqueurs de la CAN 2015

La sélection ivoirienne a remporté au soir du 8 février 2015 la 30ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations face à l’équipe du Ghana. Après un score vierge, les deux finalistes ont été contraint de se départager par la redoutable séance de tir aux buts. Cette épreuve a tourné à l’avantage des pachydermes qui rééditent l’exploit de 1992 face au même adversaire et dans les mêmes circonstances.

Les éléphants à nouveau dans le top 20 de la Fifa

La sélection ivoirienne fait désormais partie des 20 meilleures équipes nationales du moment selon le récent classement établi par la Fifa. Les ivoiriens qui occupent la 19ème place sont d’ailleurs les seuls représentants du continent noir à figurer dans ce top 20. Même si cette performance des éléphants est à saluer, elle ne suscite pas pour autant un grand engouement car la Côte d’Ivoire occupait le 14ème rang du podium en 2012.

Fait culturel important de l’année

Franc succès de la 35ème édition du Popo carnaval

Le Popo carnaval de Bonoua est sans conteste l’un des plus grands évènements culturels qui a lieu en Côte d’Ivoire. Pour l’édition 2015 qui s’est tenue du 6 au 18 avril 2015, les organisateurs ont placé la barre très haute pour donner plus de chaleur à l’évènement festif. Pendant plus de 10 jours, des touristes et amateurs des événements culturels se sont donné rendez-vous pour célébrez la région hôte dans toute ses dimensions : culturelles, artistiques, culinaires…

94,028 total views, 72 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut