ACTUALITE

Réduction des effectifs au sein de l’armée ivoirienne

Un vaste programme de restructuration approuvé par le parlement

Le ministre chargé de la défense a annoncé le lundi 4 janvier une prochaine réduction des effectifs de l’armée ivoirienne. Ce projet dénommé loi de programmation militaire 2016-2020 a été entériné par les députés en vue de mettre en place un plan de restructuration dans les rangs des forces Républicaines de Côte d’Ivoire. A l’issue d’une séance de travail avec la Commission sécurité et défense de l’hémicycle ivoirien Paul Koffi Koffi indiquait que « l’effectif des forces républicaines de Côte d’Ivoire va connaître une cure de jouvence et une réduction. En termes de ressources humaines, nous passerons de 41.515 hommes en 2015 à 40.000 hommes en 2020 ». D’ici les quatre prochaines années, plus d’un millier de soldats quitteront ainsi les rangs de l’armée dans le cadre de la reforme entamée par le ministre chargé de la défense.

Un projet adopté à l’unanimité par les députés

Face aux représentants du peuple dans la journée d’hier, Paul Koffi Koffi s’est attelé à défendre l’importance de cette réforme qui devrait permettre de renforcer l’efficacité de l’armée nationale. Depuis plus d’une décennie, de profondes dissensions ont éclaté entre les frères d’armes créant ainsi la scission de l’armée. Les arguments de poids avancés par le ministre ivoirien lui ont valu une approbation unanime au siège du parlement pour son projet baptisé ‘‘programmation militaire 2016-2020’’.

Le budget nécessaire pour la reforme

Pour concrétiser son ambition de doter la Côte d’Ivoire d’une armée bien plus forte, le ministre ivoirien de la défense évalue à 2254 milliards de f cfa le montant nécessaire à son plan de restructuration. Une première tranche de financement estimée à 1454 milliards de francs sera allouée aux dépenses de fonctionnement et la seconde tranche servira à équiper en moyens logistique les forces républicaines du pays.

Les soldats qui seront concernés par la réforme de l’armée

Pour l’instant, les profils des 1515 militaires qui seront touchés par cette politique de réajustement n’ont pas été explicitement définis. Mais on sait du ministre que l’âge de la retraite dans les rangs de l’armée fixé à 55 ans a été réduit. La baisse des effectifs pourrait probablement s’appuyer sur ce critère. Mais pour l’heure, aucune mention spécifique relative à la nature ou encore à l’identité des soldats qui quitteront l’effectif de l’armée ivoirienne n’a été officiellement portée.

L’envers du décor

Le projet de restructuration porté par le ministre devant les députés ivoiriens a recueilli l’agrément de tous les représentants du peuple qui étaient à cette séance de travail. Autant dire qu’il s’agit d’un projet qui va l’intérêt de la nation. Mais face à la porosité des frontières du pays pris pour cible par des assaillants, cette mesure de réduction pourrait à certains égards faire baisser l’influence de l’armée ivoirienne. La présence des soldats ivoiriens dans ces zones hostiles doit être plus importante pour le bien-être des populations.

33,386 total views, 27 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut