ACTUALITE

Serge Aurier : Après Laurent Blanc, c’est Dussuyer qui est humilié

Serge Aurier signe et persiste dans ses écarts de conduite vis-à-vis des entraîneurs. Alors que le latéral droit parisien tente de regagner sa place de titulaire au PSG, le footballeur est à nouveau au cœur d’un scandale avec la sélection nationale. Convoqué pour les matchs qualificatifs de la Coupe d’Afrique des Nations 2017 au Gabon, le joueur ivoirien s’absente de son groupe sans l’accord du sélectionneur des Eléphants.

Le latéral droit parisien dérape en équipe nationale

Serge Aurier est de nouveau sous le feu des projecteurs pour son manque de discipline à l’égard de ses coéquipiers et aussi son sélectionneur. Convoqué par l’entraîneur Michel Dussuyer à l’occasion des matchs comptants pour les éliminatoires de la CAN 2017 au Gabon, le défenseur ivoirien fait montre une nouvelle fois de sa maladresse. Le mardi 22 mars 2016, le latéral droit du Paris Saint-Germain abandonne ses coéquipiers de la sélection nationale pour prendre part à un évènement sportif dont il assurait le parrainage, et ce à trois jours du match décisif contre le Soudan à Abidjan. Il a quitté les siens sans même aviser le sélectionneur des éléphants ou encore le staff technique. Contre toute attente, aucune sanction n’a été prise à son égard pour cette faute disciplinaire. Pire, l’ancien toulousain ne s’est pas excusé après ce dérapage alors qu’il avait publiquement formulé un mea culpa au club parisien. L’actualité sportive ivoirienne est moins orientée vers ce sujet, pourtant la répétition de ces scandales peut porter préjudice à la carrière professionnelle du joueur.

Serges Aurier, le réfractaire qu’on le sanctionne pas

Selon le site d’information Jeune Afrique, un responsable de la FIF  aurait affirmé que « le président de la fédération, Sidy Diallo, a autorisé le sélectionneur à sanctionner Serge Aurier pour cet écart de conduite ». L’entité qui a renouvelé sa confiance à son président sortant était donc favorable à des mesures suivant cet avis, mais Dussuyer a manifestement fait jouer la carte de la tolérance. Alors que certains de ses coéquipiers s’attendaient à des mesures disciplinaires avant la rencontre du vendredi dernier face au Soudan, le parisien a été confirmé à son poste sans aucune forme de sanction. Cette générosité sans bornes du tacticien français pourrait inciter d’autres joueurs à emprunter le  même chemin. Une condamnation verbale aurait sonné comme un avertissement à tous ceux qui souhaiteraient adopter ce comportement pour le moins exemplaire.

Le latéral droit du PSG fait-il la loi en équipe nationale ?

Le défenseur parisien est l’un des joueurs clés de la sélection ivoirienne. A peine âgé de 24 ans, il est pétri d’un talent qui l’érige au rang des meilleurs arrières droits du moment. Cependant, s’appuie-t-il sur ce privilège pour influencer les choix de Dussuyer ? Possible, car selon le portail panafricain qui a livré l’info, le latéral droit ivoirien aurait influencé le classement du coach des éléphants avant le match éliminatoire du 25 mars 2016 à Abidjan : « Le jour du match, Serge Aurier a interféré dans le choix de l’entraîneur en insistant pour que Max Gradel, qui revient de blessure et est en manque de temps de jeu dans son club, soit titularisé à la place de Serge Yao N’Guessan de l’AFAD Abidjan… ».

Ce que l’ancien toulousain risque dans ces scandales à répétition

De nombreuses stars du football ont assisté à la fin de leur carrière alors qu’elles étaient dans leur moment de gloire. Et l’ivoirien n’est pas à son premier dérapage. Même si les sanctions pour l’heure n’ont pas eu d’impact direct sur son parcours footballistique, il gagnerait plus à montrer le meilleur exemple à ses coéquipiers. C’est toujours la petite goutte d’eau qui fait déborder le vase, un scandale insignifiant aujourd’hui peut prendre de l’ampleur demain. En affichant régulièrement son indiscipline, il coure le risque d’être moins courtisé par les grands clubs européens, alors qu’il a tout le talent que ces équipes recherchent. Plus grave, son moment de gloire sur les pelouses pourrait être de courte durée si les sanctions deviennent plus lourdes.

69,984 total views, 134 views today

Cliquez ici pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cliquer et profiter
Haut